Formation complète en astrologie Cours d'astrologie en ligne Formation a l'astrologie karmique Formation a l'astropsychologie Cours d'astropsychologie Cours d'astrologie Cours d'astrologie karmique Formation d'astrothérapeute LE MILIEU DU CIEL, ECOLE D'ASTROLOGIE DE LAURENCE LARZUL

 

L'ECOLE D'ASTROLOGIE DE LAURENCE LARZUL

Présentation de la formation en astrologie de Laurence LARZUL

 

 "Celui qui ne sait pas...et qui ne sait pas qu'il ne sait pas fuis-le

Celui qui ne sait pas...et qui sait qu'il ne sait pas , éduques-le

Celui qui sait...et qui ne sait pas qu'il sait , éveilles-le

Celui qui sait...et qui sait qu'il sait , suis-le"


 

NOUVEAU ! UNE VIDEO D'INTERVIEZ EXCEPTIONNELLE DE LAURENCE LARZUL

 Retrouvez Laurence Larzul auteur et astrologue sur facebook

Les anciens articles parus sur le blog  de l'école s'effaçant au fur et à mesure des nouvelles, vous les retrouverez sur la page facebook

 


LES LIVRES DE LAURENCE LARZUL

Acceder directement a la page auteur chez Amazon.fr

Acceder directement a la page auteur chez Lulu.com (Voir les nouveaux livres parus)

 


 

SERVICES GRACIEUSEMENT OFFERT PAR L'ECOLE

Calculez gratuitement votre theme astral

Rechercher la date de naissance d'une personnalite 

 

 

Logolmdc

 LA FORMATION DE RÉFÉRENCE EN MATIÈRE

D'ASTROLOGIE KARMIQUE DEPUIS 25 ANS

Aller directement s'inscrire aux cours

 


LES LIVRES DE LAURENCE LARZUL DISPONIBLES À LA VENTE DANS TOUTES LES LIBRAIRIES ET RAYONS ESOTERIQUE


TOUS LES LIVRES DE LAURENCE LARZUL

Acceder directement a la page auteur chez Amazon.fr

Acceder directement a la page auteur chez Lulu.com (Voir les nouveaux livres parus)

 


Savez-vous lire et décrypter le karma d'une personne dans sa carte du ciel ? 

 

C'est ce que l'Ecole d'Astrologie Karmique du Milieu du ciel se propose de vous apprendre, selon l'enseignement novateur de Laurence LARZUL.

Bien plus que la recherche de vies antérieures, l'astrologie karmique s'intéresse à la façon dont vous pourrez alléger votre destin des charges karmiques pour vous recentrer sur l'ici-maintenant et vous épanouir au présent. C'est donc une véritable démarche de développement personnel.

 

Nanti de cette connaissance, vous serez alors compétent pour guider les autres et vous-même sur le chemin de l'existence...

Car vous COMPRENDREZ les difficultés de destinée que l'étude karmique du thème natal propose de dépasser ou de transmuter.

 

Nous vous apprendrons à faire des prévisions astrologiques, bien sûr, mais sans autre déterminisme que la connaissance de la leçon karmique que "la vie" veut vous enseigner. Alors, il devient possible de positiver son existence.

 

Aider les autres est un métier et pour devenir praticien d'astrologie karmique, une formation est indispensable. Il convient, tout d'abord, de travailler sur soi, d'acquérir non seulement de bonnes bases astrologiques, mais aussi psycho-spirituelles et initiatiques.

 

Le cursus de formation du Milieu du Ciel se fait par correspondance, et un contact direct en ligne avec votre formateur. Il s'étend sur environ 3 ans minimum. Un forum permet d'échanger quotidiennement avec d'autres élèves et de mettre en pratique vos connaissances par des études de cas, sous le contrôle vigilant de votre professeur.

 

En vous inscrivant aux cours du Milieu du Ciel, vous avez l'assurance de bénéficier d'une formation à la pointe de la connaissance astrologique contemporaine auprès de l'école de référence en matière d'astrologie karmique.


QUI EST LAURENCE LARZUL ?

Laurence LARZUL, auteur et astrologue est connue depuis 1990 avec la parution de ses premiers ouvrages sur la Lune Noire et les noeuds lunaires qui font dorénavant référence sur ces sujets. Elle étaye et élabore depuis lors un enseignement novateur destiné à la jeune génération d'astrologues pour laquelle la question du sens et de l'évolution personnelle prime sur toute notion de déterminisme et de prédiction.

Ses 4 ouvrages de base diffusent un enseignement et constituent des manuels d'interprétation qui permettent au néophyte d'entrer méthodiquement dans l'interprétation du thème afin d'en dégager immédiatement les lignes de forces. Le problème du débutant réside en effet dans la hierarchisation des informations que livre un thème astrologique. L'enseignement de Laurence LARZUL vous guide afin de ne plus vous noyer et vous perdre dans l'accessoire et l'anecdotique. Vous gagnez ainsi un temps précieux dans votre formation pour accéder rapidement à la pratique du conseil.

Déjà plus de 10 000 astrologues, en herbe, amateurs ou professionnels, pratiquent cette astrologie à la pointe de l'astrologie contemporaine auprès de leurs consultants...

Les "déçus" de l'astrologie sous sa forme classique se réconcilient avec elle via l'astrologie karmique qui, enfin, va au fond des choses et leur apporte de vraies réponses à leurs questions existentielles... En nos temps troublés, former des astrologues compétents à guider et aider leur entourage n'est pas un luxe et l'association Le Milieu du Ciel poursuit avec d'autant plus de conviction sa vocation première depuis sa création en 1993.

Le métier d'astrologue a en effet de beaux jours devant lui pourvu qu'il soit pratiqué sérieusement et avec compétence. Loin de toute "starification" ou autre mercantilisation, c'est d'une mise en lumière plus intérieure que nous nous préoccupons.

Outil incontournable pour l'astro-thérapeute, la formation à l'école vous apprendra à en faire bon usage tant pour vous-même qu'en vue d'une professionalisation devenue facilement accessible depuis la création statut d'auto-entrepreneur en 2009.

Le dernier ouvrage "La Prévision des Echéances Karmiques", vous permettra d'en conforter l'étude dans le temps, pour évoluer au gré des échéances karmiques en toute conscience et positiver ainsi votre existence.

 

Aller directement s'inscrire aux cours

 


 

LES LIVRES DE LAURENCE LARZUL

 

Acceder directement a la page auteur chez Amazon.fr (Voir son interview sous les livres)

 

Acceder directement a la page auteur chez Lulu.com (Voir les nouveaux livres parus)

 


 

LA FORMATION EN ASTROLOGIE DE LAURENCE LARZUL

VRAIE SCIENCE VS SCIENTISME

 

VRAIE « SCIENCE » VS "SCIENTISME"

 

Je reproduis ici un échange datant de 2009, avec un certain Denis Hamel qui croyait bon combattre astrologues et astrologie. Ceci pour rappeler que ce n’est pas d’hier que j’ai affaire à des rationalistes ou autres zététiciens à mon avis « bornés » pour les interroger à savoir si « leur cause » est juste.

Ce monsieur était de fait sincère et s’était interrogé, suite au tremblement de terre en Haïti sur « la foi » apparemment stupide que les haïtiens conservaient à l’adresse de dieu qui les maltraitaient si brutalement selon lui.

C’est ici que je lui ai dit tout simplement : « il faut croire que Dieu est tout ce qu’il reste à l’homme lorsqu’il a perdu toute illusion ».

(et j’en reste convaincue, voilà pourquoi j’encourage globalement l’homme moyen à perdre rapidement ses illusions ! Quelle qu’elles soient d’ailleurs, tel que celle d’avoir « la vérité » parce qu’on défend « le scientisme »)

Ce monsieur était athée et c’est bien son droit. Mais notre entretien a ébranlé sa certitude selon laquelle « il n’y a rien ». Il m’avait d’ailleurs envoyé une image ressemblant à peu près à celle que je poste ici pour me parler d’un lieu nommé « la grotte du diable » ou quelque chose comme ça. Et je lui ai dit : oui, nous avons tout autour de nous déjà des choses pour nous donner idée du bien et du mal.

Je vois mal comment personnellement on peut nier l’idée d’enfer tandis que l’on sait que d’ores et déjà sur cette terre certains vivent un véritable enfer ! C’est illogique ! Et cela relève du « déni de réalité ».

https://fr.sputniknews.com/societe/201809011037911718-Turkmenistan-cratere-photos-enfer/

 

Je n’ai plus eu de nouvelles de ce monsieur ensuite, mais j’ai appris qu’il était décédé (je ne sais plus comment). Toujours est-il que j’ose espérer pour lui que notre échange l’a conduit à s’ouvrir l’esprit à certaines réalités spirituelles…

Ce monsieur était courtois et preuve qu’en 9 ans, la situation s’est aggravée car ce sont maintenant non seulement les zététiciens, mais les tenants même d’une certaine astrologie qui s’opposent par leurs vues matérialistes rétrogrades à l’astrologie karmique que j’enseigne. Cela, sans m’avoir lu ni s’être cultivé le moins du monde sur un courant psycho-spirituel existant pourtant de longue date en astrologie, l'astrologie karmique faisant suite à l'astrologie humaniste comme "évolution" de notre connaissance.

Je ne vois sincèrement pas comment on peut être « bien dans sa peau » en allant à ce point contre le sens du vent de l’évolution humaine et trouver sa position juste et légitime. Mais enfin, j’imagine que ces gens sont si perdus qu’ils ne sont pas conscients de lutter contre leur propre miroir et taxer les autres de leurs propres tares. Ce qui s’appelle « une projection » en psychologie.

Pour ma part, il ne s’est jamais s’agit de me mêler à cette « confusion d’esprit » source de conflits inutiles mais d’ouvrir école pour : éclairer les esprits. Si vous voyez la différence.

 

Laurence Larzul – le 1er septembre 2018

 

Bonjour Madame,

Je vois sur votre site : http://www.astrologie-karmique.com/36-astrologie-prevision2009.htm que vous dénaturez le lien réel entre Einstein et l'astrologie. Vous dites ceci:

"http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Einstein

Ceci est ni plus, ni moins qu'un ENDOCTRINEMENT honteux ! Après un bref tour sur internet, il semble que la citation d'Einstein n'a pas été retrouvée (censurée par un éditeur soucieux de ne pas choquer la gente scientifique ? de la même façon que l'on nous a changé le "Que sais-je ?" sur l'Astrologie ?). Tout praticien de l'astrologie se doute, toutefois, qu'une vaste intelligence telle que celle d'Einstein, qui se disait sans autre talent particulier que d'être animé d'une intense curiosité, ne peut qu'avoir su apprécier à sa juste mesure les "trésors d'intelligibilité" qu'offre l'astrologie... Jusqu'à y voir un "elixir de vie"...

Un anti-astrologue du web a retrouvé une trace attestant du fait historique qu'Einstein a pratiqué l'astrologie, je cite : "...en 1951, dans son introduction à la biographie et à la correspondance de Kepler, publiée par Carola Baumgardt, il écrira effectivement "l'astrologie est un ennemi intérieur neutralisé mais non complètement mort".

En admettant que la traduction et la citation soit juste, elle n'en est pas moins sorti du contexte. Mais il semble qu'il en parle, à demi-mot, de façon tout aussi passionnée puisque ces propos laissent à penser que bien que luttant contre cette passion peut-être trop "dévorante"... Il avoue s'y adonner encore ! Cette citation n'a donc rien d'anti-astrologique... Il pourrait, de la même façon s'exprimer à propos de sa passion pour une femme qui aurait mal tourné (d'autant que ces lignes sont en introduction d'une biographie de Kepler, lui-même astrologue).

Loin de démentir l'intérêt d'Einstein pour l'astrologie, cette citation prouve donc qu'elle a bien été une "vraie" passion intellectuelle... Mais on comprend qu'il parle "d'ennemi intérieur" dans la mesure où lui aussi a connu l'esprit anti-astrologique régnant chez les scientifiques, à tel point que la plupart des scientifiques passionnés aussi par l'astrologie ont pris l'habitude de soigneusement cacher cette "passion honteuse" (aux yeux des autres et pour ne point souffrir de discrédit, bien sûr)...

Quoi qu'il en soit, c'est sans aucun doute en raison de cette "passion astrologique" peu partagée par son milieu scientifique qu'il a écrit cette phrase célèbre : "Il est plus difficile de détruire un atome qu'un préjugé" ..." Peu d'êtres sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont mêmes incapables d'arriver à formuler de telles opinions."

-------------------

Einstein n'a jamais pratiqué l'astrologie. Einstein, dans le livre de Baumgardt, dénonçait le volet astrologique de Kepler qui pratiquait l'astrologie pour des raisons alimentaires, même s'il croyait qu'un jour, elle deviendrait une véritable science. Kepler a écrit ceci à l'empereur Rodolphe II de Prusse:

« Quand un esprit formé à la déduction mathématique

est confronté aux bases déficientes de l'astrologie,

il résiste longtemps, longtemps, comme une

mule têtue, puis, contraint par les coups et les jurons,

il finit par mettre le pied dans cette flaque

boueuse 52 ». Source:

Dans la dédicace de Kepler à son protecteur, l‚empereur Rodolphe II, et d'autant plus audacieux et même impertinent que ce dernier était fervent d'astrologie.

Provient du De Stella Nova in Pede Serpentarii, Gesammelte Werke, Vol.

1, p. 151. Traduction française de l‚auteur à partir de la traduction anglaise fournie par Koestler, The Watershed, p. 39

 

Je suis celui qui a remis les pendules à l'heure sur ce canular et j'ai même trouvé la source de la fausse citation (élixir...), le Huters astrologischer Kalender de 1960. La phrase se trouve en page 4 en allemand. Einstein est décédé depuis 5 ans.......

J'ai écrit deux articles sur Einstein et l'astrologie et Kepler et l'astrologie. Ils sont disponibles aux adresses suivantes et vous fournissent, dans le cas d'Einstein, l'historique de ma longue recherche sur la création de ce faux manifeste:

http://www.sceptiques.qc.ca/assets/docs/qs55p29.pdf

http://www.sceptiques.qc.ca/assets/docs/qs57p31.pdf

Désolé, mais la vérité historique prévaut. J'espère que vous pourrez rectifier les paragraphes pour informer vos lecteurs de la véritable nature de la phrase attribuée à Einstein: un honteux canular.

Denis Hamel - Montréal

 

Réponse de Laurence LARZUL à ce mail, le 18 mars 2009

Bonjour Monsieur,

Merci de votre réaction. Mais je présume que nous n'êtes pas astrologue vous-même et ne pouvez donc "comprendre de l'intérieur" certaines choses et appréciations y afférant...

Vous pensez "rectifier" l'erreur historique. Pardonnez-moi, mais j'ai une grande vénération pour Jung, qui était scientifique et médecin, et s'est beaucoup versé dans l'ésotérisme (ainsi qu'un Newton alchimiste) et je rappelle que Jung a fréquenté et influencé les grands scientifiques du début du XXème, influençant la pensée scientifique quantique... Or, Einstein, faisait AUSSI partie de ces grands penseurs scientifiques du début XXème... Et il y a eu "débat" entre eux. Entre ceux continuant de raisonner dans le système euclidien et les autres, surgissant à cette époque de "fracture".

Par conséquent, je n'ai pas poursuivi "d'enquête" précise quant à l'historicité de cette phrase, mais elle me semble "naturelle" de la part d'un grand esprit chercheur tel qu'Einstein, lequel n'avait rien à voir avec "un rat de laboratoire scientiste" tel que le scientifique de notre époque prétendrait être.

Pourquoi j'agrée à cette phrase ? Tout simplement parce que pour pratiquer cette discipline, je la considère aussi comme "un elixir de vie", d'autant plus qu'avec mes recherches et mon enseignement : elle lui donne sens.

 

Faute de "preuves" véritables, vous partez donc de "votre préjugé" anti-astrologique, tandis que je pars du mien "pro-astrologique".

Et sincèrement, cette phrase, vous la comprenez à votre façon, et moi à la mienne :

« Quand un esprit formé à la déduction mathématique

est confronté aux bases déficientes de l'astrologie,

il résiste longtemps, longtemps, comme une

mule têtue, puis, contraint par les coups et les jurons,

il finit par mettre le pied dans cette flaque

boueuse 52 ».

Qui vous dit que "la flaque boueuse" n'est-pas la "déduction mathématique " ???? qui lui semblerait moins lumineuse qu'une astrologie aux bases mathématiques déficientes ???? Car qui donne "coups et jurons", si ce n'est les scientifiques "anti-astrologiques" ? Jung aussi, en tant que "libre penseur" et "chercheur" a du "se battre" contre eux, voyant leur tentative de discréditer ses recherches, dès lors que l'argument astrologique en faisait partie. Je vous rappelle que les premiers astrologues étaient appelés Mathematici, et que j'ai appris moi-même les maths et l'astrologie et que je trouve plus "lumineuse" : L'ASTROLOGIE !

Vous parlez en effet à un esprit du XXIème siècle qui a CHOISI de s'adonner à une science plutôt qu'à une autre. Ni à l'époque de Newton, peu à l'époque de Kepler, et toujours pas à l'époque d'Einstein, ce "choix" était fait de façon consciente et délibérée. Nous sommes dans un siècle où nous pouvons voir et les conséquences d'une science sans âme, et les conséquences d'une astrologie sans science. Et ceci est inédit dans l'histoire des connaissances humaines. Prenez-en conscience !

Vous savez : tous les esprits ne sont pas bornés. Et si vous trouvez "heureux" qu'un Einstein ne se soit pas intéressé à l'astrologie, c'est à mes yeux, à l'inverse, la marque d'un esprit "borné" qui irait mal avec son image de "génie"... La marque du "génie" étant une curiosité universelle ...Et non l'étroitesse d'esprit.

On a longtemps voulu occulter aussi l'intérêt d'un Newton pour l'Apocalypse, comme si un scientifique, ne pouvait avoir aussi de préoccupations mystiques et métaphysiques... Comme si de telles préoccupations, démentaient, sa "scientificité"...

On se croirait revenu au temps de l'inquisition ou un Galilée peinait à faire comprendre aux inquisiteurs qu'il pouvait rechercher "la Connaissance" et respecter Dieu tout à la fois ! Seul "l'inquisiteur" a changé de bord : on le trouve du côté "scientifique" à présent.

Je ne changerai donc pas un mot à mon article. Vous procédez de "VOTRE" préjugé, et je procède DU MIEN. L'absence de preuve ne veut pas dire que cette phrase n'aurait pas existé. La censure existe et l'histoire de la Connaissance est pleine de livres brûlés et de phrases trop lumineuses et raturées, par crainte des censeurs...

Vous aimeriez probablement, pour cela, me brûler. Mais voilà : vous ne le pouvez plus ! C'est pourquoi : nous vivons une époque formidable !

Pour ma part, je ne respecte pas "cette science" qui renie ses génies et ses maîtres, voulant les faire passer pour des esprits étroits et petits, plutôt que les esprits libres et chercheurs qu'ils ont HISTORIQUEMENT ETE vraiment.

Et je partage à 100 % l'avis d'Einstein sur la bêtise humaine.

Bien cordialement,

LL

 

Re-bonjour Monsieur,

Je viens de prendre connaissance de votre article sur Kepler, et de vous même, qui oeuvrez dans "la recherche sur la diversité biologique" aux Nations Unis : un comble ! Vous qui faites tout pour faire disparaître de la planète une espèce devenue très rare : les authentiques astrologues !

Permettez-moi en effet de voir une réelle "contradiction" entre votre poste aux Nations Unis et votre travail "anti-astrologique"...

Vous vous plongez dans l'oeuvre de Kepler... Vous y constatez "des failles" dans la connaissance astrologique et de là : vous en concluez à une supercherie.

Mais figurez-vous que je me suis aussi penchée sur la connaissance qui se veut "purement" scientifique, pour y constater : de même failles !

Bref, nous sommes dans la logique de "la poutre dans l'oeil du voisin nous faisant mieux voir la paille"...

Je veux croire en votre "honnêteté"... Mais y croyant, je constate : vos limites.

C'est un combat "d'arrière garde" que vous menez : observez ce monde, les "scientistes" ont totalement gagné ! Heureux les astrologues ayant survécu au "massacre de la conscience" !

Je pourrai comme Kepler dire pis que pendre de mes contemporains astrologues. Mais je m'en abstiens. Car je sais "l'espèce" en voit de disparition... Tandis qu'à l'époque de Kepler, le "scientifique", tel que nous le connaissons : était en voie d'apparition.

En tout sincérité, je pense que vous continuez d'avoir une "pensée magique" à propos de l'astrologue et vous en faîtes : un être "surpuissant" à combattre. L'astrologue n'est pas plus "infaillible" que ne l'est le "scientifique"...

Kepler dénonçait "la crédulité" de ses contemporains comme je dénonce encore celle de mes propres contemporains, par exemple sur la "scientificité" des Subprimes ! ("créatures destructrices" "émanant" d'individus formés aux mathématiques financières à Polytechnique : je vous le rappelle, en passant...)

Croyez-vous vraiment que "combattre les astrologues" soit le moyen d'en finir avec "La Bêtise humaine" ? Croyez-vous vraiment que "les idiots" sont nés consubstantiellement aux astrologues ?

C'est votre "préjugé", c'est "votre axe", c'est votre "combat"...

Mais à mon avis, vous êtes enfermé dans un monde intellectuel de très étroits penseurs. Et alors, vous croyant sincère et honnête, je vous interroge : êtes-vous sûr de mener le bon "combat" ?

Et en terme de "rétablissement de la vérité" historique, je vous recommande la lecture de l'ouvrage que l'on trouve en poche : "Naissance de la science", d'André Pichot (Folio/Essai)... Vous pourrez y constater qu'aucun astrologue n'a jamais "manipulé" aucun "grand esprit" !

Ces "grands esprits" ont plus ou moins TOUS été Astrologues, à l'origine. Et depuis que l'homme est homme : inquiété et persécuté par "les petits esprits"...

Mais je crois que vous êtes mal tombé avec moi, car non seulement, je suis astrologue, mais je suis femme et je prône la réincarnation : vous n'avez donc que des raisons et milles raisons de me brûler. Je cumule "les handicaps" mais c'est la faute à mes trop grandes facilités à l'âge scolaire reconnue par mes professeurs... Et je suis chrétienne, lequel a recommandé d'emprunter : "la voie de la difficulté"... Et pour tout vous dire, je me suis beaucoup ennuyée pour cette raison à l'école et je n'avais aucune envie de m'ennuyer davantage dans la vie une fois ce "pensum" scolaire passé.

Mais voyez : malgré les "incendies" de l'histoire, il y en a encore, des comme moi ! C'est cela : la sauvegarde de la diversité !

Voilà, je salue en vous, au minimum le "suivi" de votre propre parole exprimée sur internet.

Bien cordialement,

 

Laurence LARZUL

 

Et comme "synthèse" à ma réponse, je vous ferai simplement noter "l'aberration" du titre de votre article "Les grands esprits manipulés par les astrologues"...

Aucun "Grand Esprit" ne peut être "manipulé" sinon : il ne serait pas, par définition "Grand Esprit", ce qui le situe, précisément : par delà toutes les pressions et "manipulations" de "son temps".

Un "Grand Esprit" est : "inspiré" par Dieu, peu compris de son vivant, finalement compris et suivis, par la rare élite "des meilleurs"...

Mais toujours et éternellement contesté par "les petits" qui ne comprennent même pas ce qu'ils font sur la planète... Ainsi va Dieu en ce monde...

Ce n'est ni vous ni moi qui allons changer quoi que ce soit à cela.

C'est pourquoi, de façon générale : je ne me prête à aucune polémique, la jugeant vaine et sans intérêt.

Et pour finir et conclure, si ni vous ne voyez, ni vous ne comprenez ce que Kepler voulait dire en parlant de "mettre le pied dans la flaque boueuse" : à l'heure des Subprimes, issus des mathématiques financières, enseignées à Polytechnique en France, j'en déduirai que cette phrase, que vous mettez en exergue, pour conclure votre propos, comme si elle faisait "preuve", ne vous tient pas tellement à coeur.

A la différence de vous, je suis astrologue comme Kepler, et j'ai reçu une formation mathématique de terminale qui vaut bien le niveau qu'il avait en son temps...

Moi, je peux donc comprendre et éclairer ce qu'il voulait dire, tandis que vous pas. Car il vous manque l'astrologie : pour le comprendre !

« Quand un esprit formé à la déduction mathématique

est confronté aux bases déficientes de l'astrologie,

il résiste longtemps, longtemps, comme une

mule têtue, puis, contraint par les coups et les jurons,

il finit par mettre le pied dans cette flaque

boueuse 52 ». Source:

 

En défendant une astrologie digne de foi et sérieuse, pour ma part, je pense mettre en pratique la pensée d'Einstein citée ci-dessous tandis que je vois dans l'entreprise des sceptiques zététiques anti-astrologue, la promotion d'un "obscurantisme" d'un autre âge. En quoi consiste cet obscurantisme ? En la confusion faite entre "science" et "matérialisme". Or,une bonne éducation de l'esprit devrait évoluer d'un point de vue "physique" à un point de vue "métaphysique" ainsi qu'il en était chez les anciens qui réservait "la connaissance" à ceux qui en étaient dignes de par leur sens éthique et moral tout autant que leur faculté intellectuelle, ceci allant logiquement avec cela pour un penseur profond.

Car pour citer cet astrophysicien, il semble que "sa recherche" concerne davantage la recherche de capitaux ou de subvensions qu'autre chose... De telles entorses à toute éthique ne peuvent que mal finir...

 

Je vous rappelle que nous sommes au début du 3ème millénaire et que bien des penseurs nous ont devancé pour nous éclairer et qu'il est parfaitement honteux à mes yeux de trahir leur pensée pour ne faire que satisfaire à une "image", une "persona" de ce que devrait être un "vrai" scientifique :

"En promouvant pensée et attitude logique, la science peut diminuer la quantité de superstition dans le monde, (Albert Einstein in Cosmic religion page 98)" Notons qu'il nous parle de "pensée et attitude logique", non pas d'un rationalisme borné ! Je considère d'ailleurs avoir remis "de la logique" dans une astrologie traditionnelle qui en était passablement dénuée, se satisfaisant d'aphorismes et de recettes sans cohérence logique, justement.

On ne s'étonnera pas non plus qu'avec un ascendant Cancer, Einstein ait voulu remettre "l'imagination au pouvoir" en science. Mais, puisqu'il partage avec moi cette Lune maître d'ascendant en Sagittaire et en maison VI, j'y vois précisément "le sens logique" qui m'est aussi particulier et nous est donc commun.

Albert Einstein le disait déjà : "Je maintiens que le sentiment religieux cosmique est la motivation la plus forte et la plus noble de la recherche scientifique", Ceci après nous avoir rappelé que "La plus belle chose que nous pouvions éprouver, c'est le côté mystérieux de la vie. C'est le sentiment profond qui se trouve au berceau de l'art et de la science véritable."

 

Laurence LARZUL - 18 mars 2009

 

Comme complément de réflexion, on peut consulter le lien suivant :

http://denis-collin.viabloga.com/news/einstein-et-spinoza

NOTA : j'ajouterai , mais l'argument est là purement astrologique et pour l'entendre, il faut donc savoir lire un thème, que mon thème astrologique présente certaines similitudes avec celui d'Albert Einstein, tel qu'un Ascendant Cancer, dont la Lune, maîtresse est en Sagittaire et maison VI, et un Uranus en maison III (le sien en Vierge, le mien en Lion, mais les deux sont conjoints), l'axe des noeuds en Verseau/Lion étant inversé, Uranus en III, étant pour lui RKNN et pour moi, RKNS. Sans doute est-ce cela qui me permet de "comprendre de l'intérieur" son point de vue, alors que Neptune est en signe opposé dans nos naissances, mais carré aux noeuds lunaires dans les deux cas.

 

Carte astrale einsteinCarte astrale laurence larzul

 

C'est aux fins de faire mieux "saillir" l'astrologue qu'il était par ailleurs que je compare le thème d’Einstein au mien. Car pour ma part, je ne me revendique qu'astrologue, et non astrophysicienne. Un Uranus en maison III était traditionnellement la marque d'un intérêt prononcé pour l'astrologie. Selon l'astrologie, et l'argument est de taille pour celui qui la pratique, il y a toute probabilité, donc, pour qu'il ait effectivement été astrologue au moins amateur. Ainsi, on comprend mieux aussi la plupart de ses propos... notamment l'idée d'une "religion cosmique" que l’on trouve dans ses écrits...

* Car l'ésotériste peut affirmer que le vrai problème n'est pas celui d'un empire en déclin, mais bien plutôt celui d'un déclin qui empire : celui du kali yuga dont nous sommes supposés sortir dans les temps à venir.

NB : ne surtout pas prendre wikipédia comme référence à propos du Kaliyuga. Consulter plutôt ce site :

http://sergecar.club.fr/documents/tempsindien.htm

Où l'on trouve bien exprimé le caractère "abstrait" de ce fameux "temps"... Einstein est déjà passé par là pour nous dire le caractère tout relatif du "temps". Et il a éclairé les hommes sur le plan scientifique, non pas spirituel (quoi que...)

 

Quoi qu'il en soit, c'est sans aucun doute en raison de cette "passion astrologique" peu partagée par son milieu scientifique qu'il a écrit cette phrase célèbre : "Il est plus difficile de détruire un atome qu'un préjugé" .. Il a dit aussi : " Peu d'être sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont mêmes incapables d'arriver à formuler de telles opinions."

 

[ Comment je vois le monde (1934) ]

Et surtout, ce constat :

"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue."

Ou encore... : "Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres."

Et à propos de la science :

"Il est étrange que la science, qui jadis semblait inoffensive, se soit transformée en un cauchemar faisant trembler tout le monde."[ Pensées intimes, Lettre à la reine Elisabeth de Belgique, 28 mars 1954, Archives Einstein 32-410 ]

Sans doute pressentait-il le "terrorisme intellectuel" d'un certain "scientisme" qui trahit sa mémoire et son personnage historique en occultant son attrait pour l'astrologie, par exemple...

Suite à ces constats, il laissait quelque chance toutefois à l'humanité et à son avenir, précisant :

"Le sort de l'humanité en général sera celui qu'elle méritera."[ Comment je vois le monde (1934) ]

"Le souci de l'homme et de son destin doit toujours constituer l'intérêt principal de tous les efforts techniques; ne jamais l'oublier au milieu des diagrammes et des équations."

"Il devient indispensable que l'humanité formule un nouveau mode de pensée si elle veut survivre et atteindre un plan plus élevé."

"Il est hélas devenu évident aujourd'hui que notre technologie a dépassé notre humanité."

* http://www.dialogus2.org/EIN/astrologie2.html

 

Les ignorants prétendent que cette photo serait un fake, mais n'exprime-t'elle pas ce propos cité plus haut ?

Citation einstein technologie

 

 

POUR CE QUI EST DE "LA TRADITION PRIMORDIALE" dont se prétendent garants les astrologues s'étiquettant "traditionnalistes", voilà une vidéo de Monsieur Deseille, l'un de mes lecteurs qui permet aussi de rétablir la vérité.

Ceci pour souligner que je suis née avec une "conscience d'Atlante" soucieuse d'aider l'humanité à ne pas renouveler une erreur ayant déjà eu lieu dans un autre cycle temporel. Et souligner qu'une personne se recommandant d'une "pensée ésotérique" ne peut en aucun cas partager les lieux communs de ses contemporains n'ayant pas "cet éclairage".

 

 

Laurence Larzul - le 1er septembre 2018

 

En prime et en cadeau, je découvre qu'il est dorénavant possible de télécharger la thèse de sociologie qu'Elisabeth Teissier a soutenu à la Sorbonne. J'étais présente à sa soutenance de thèse qui s'est très bien déroulée, mais force est de constater qu'elle avait provoqué un tollé à la Cité des Sciences où, comme déjà dit, il est de bon ton de cracher sur la mère des sciences pour paraître "plus scientifique" sans doute. Il ne suffit pas des migrants, même la science, on cherche à la "déraciner".

Je me souviens être tombé un jour sur une émission radio où un astrophysicien a cru bon nous faire tout un couplet "anti-astrologique" alors qu'on ne lui avait rien demandé. Et de quoi se vantait-il ? Des nombreux capitaux dont il bénéficiait pour mettre des satellites en orbite. Evidemment... Comment dirais-je ? ... Il est certain que "nous ne sommes pas sur la même planète", si je peux me permettre...

Si la recherche astrologique était financée de la même façon, notre planète aurait peut-être des chances d'être sauvée ? Pour l'heure, on la sait plutôt en péril.

La thèse d'Elisabeth Teissier fait 900 pages environ : je souhaite bon courage à celui qui s'aventurera à sa lecture probablement très instructive car de fait, incarnant médiatiquement "l'astrologue" Elisabeth Teissier a bien été "aux premières loges" pour voir "les passions" que ce statut peut déchaîner. Mais ayant l'âge de ma mère, je pense qu'elle a "ouvert" la voie en suscitant des vocations, outre le fait qu'elle a été respectueuse de son maître Georges Gouchon, passé d'époque, certes mais ayant compté.

Relisant les premières pages, j'y ai lu une chose que j'ignorais : en Allemagne l'enseignement universitaire de l'astrologie a perduré davantage qu'ailleurs jusqu'au XIXème siècle. C'est une "révélation" pour moi qui m'explique pourquoi l'âme allemande s'est surtout illustrée par davantage de profondeur philosophique car c'est bien dans la langue allemande que le siècle passé a manifesté le plus de progrès de l'Esprit. Ceci m'éclaire aussi sur la propension naturelle d'un C.G Jung, germanophone, à se recommander d'un Paracelse et à suivre "le chemin" de ses prédécesseurs médecins s'instruisant obligatoirement de l'astrologie, comme le recommandait Hippocrate sur la foi duquel ils font serment.

On me parlait sur mon groupe d'un tout autre "statut" de l'astrologie ailleurs qu'en France où elle est davantage reconnue comme "discipline de l'esprit" et j'ai évoqué "l'exception culturelle française" qui, comme "fille de l'église" s'est surtout illustrée historiquement par la persécution inquisitoriale "des hérétiques" non alignés sur le dogme catholique... Et ceci au fond n'a guère changé dans l'atavisme français.

Selon mes informations d'ailleurs, c'est via la franc maçonnerie que ceci se perpétue puisqu'une des étapes de leur initiation demande à l'impétrant d'affirmer "je suis le grand inquisiteur"... C'est un des leurs qui me l'a appris, et c'est ici qu'il a voulu s'affranchir de cette secte, ne se reconnaissant pas en cela. Heureux homme qui a su préserver son intégrité malgré cela...

https://arbredor.com/ebooks/HommeAstres.pdf

 

 

Date de dernière mise à jour : 24/02/2018

 

Bienvenue dans l'école Le Milieu du Ciel consacré l'enseignement novateur de Laurence LARZUL en astrologie. Cet enseignement est dispensé depuis 1990 via ses ouvrages que vous pourrez découvrir sur le lien suivant : 

Les ouvrages de Laurence LARZUL