karma de Mohamed Merah

Comprendre les actes de Mohamed Merah gràce à l'astrologie karmique

 

Mohamed Merah est mort...

 

 

mohamed-merah.jpg

 

Bien sûr, nous voulons comprendre alors regardons ce que nous dit son thème. Il est né le 10 octobre 1988, à une heure inconnue, mais les indices karmiques ne les rendent pas indispensables puisque nous connaissons a présent la voie qu'il a prise. Que nous indique-t'il de sa psychologie ? Essentiellement un caractère influençable de par son signe natal en Balance, doublé d'un Mercure rétrograde, régent karmique du NS et stigmatisé de plus par la Lune Noire au NS en Vierge.

Un Mercure "dysfonctionnant" donc, dont on peut mesurer d'autant plus la charge karmique qu'il est associé à un Mars lui aussi Rétrograde en Bélier. La Balance a priori indécise, douce et pacifique, sous ces indices karmiques peut pencher dans l'excès inverse alternant faiblesse et action, voire la surréaction, d'autant plus dangereusement déterminée du fait de son Mars rétrograde en Bélier, gardant la charge de violences passées dont la Lune Noire au NS nous confirme qu'il en garde une trace profonde. Et semblant nous expliquer des idées arrêtées dès son jeune âge sur un projet de revanche, une colère face à une interprétation erronée du monde, chargée d'événements violents voir cruels dans ses vies passées.

Venus est pourtant au NS, gardant la nostalgie de sentiments amoureux qui ont pu conduire à un drame dans une vie antérieure, Jupiter au carré de Venus et du NS évoquant un désaccord entre sentiments et convictions, et des convictions douteuses susceptibles de faire déraper son destin.. Ce Jupiter rétrograde au carré des noeuds lunaires et en chute dans le signe des Gémeaux allie la vanité au mensonge, promettant toute sorte de débordement et excès, jusqu'à se poser en martyre par vanité. D'autant qu'il faut souligner qu'une Balance sans compagne n'est plus vraiment une Balance, puisque c'est le signe du couple, tant il est vrai qu'un signe mal équilibré tend souvent à vivre dans sa polarité inverse, c'est à dire ici le signe belliqueux du Bélier. Quoi qu'il en soit, le problème violence est bien présent avec ce Mars rétrograde qui plus est en Bélier, et le transit récent de la Lune Noire dans le signe du Bélier, ajouté à la longue rétrogradation de Mars dans le signe de la Vierge du NS n'a fait qu'en raviver les dangereuses potentialités.

On voit ici que les indices ont convergé pour les ranimer, notamment le 4 avril 2011 où les aspects explosifs Mars/Uranus/LN sont pile sur son Mars R, transit de nature à radicaliser un fond de révolte guerrière. Ceci est intéressant à observer pour mieux comprendre le "tempo" de ce qui s'est opéré dans sa psychologie car cela précédait le transit de Saturne sur ses planètes en Balance, signe qu'il a balayé de mai à octobre 2011, toujours simultanément au passage d'Uranus sur son Mars rétrograde en Bélier. Ce réveil belliqueux se doublait du désir de "faire ses preuves", de se "concrétiser" dans un acte guerrier car Saturne est venu ajouter la froide détermination à cette pulsion criminelle venue de loin. On peut dire qu'il s'agissait pour lui de "professionnaliser" son caractère guerrier, à l'instar des exigences de son NS Vierge.  Un emploi dans l'armée aurait jugulé plus positivement ces auspices, puisqu'il en avait eu l'idée, mais nul ne sait pourquoi elle est restée sans suite. Sans doute, en bonne Balance, hésitait-il encore à choisir son camp...

Mais c'est en décembre que Mars parviendra à son NS pour y séjourner tout l'hiver, revenant précisément sur ce point en marche rétrograde le 7 mars 2012. Autant dire qu'il a eu tout son temps pour en réveiller tous les démons guerriers et fortifier sa volonté d'accomplir ses sinistres projets.

On dit qu'il était sans regret ni compassion pour ses victimes. On note pourtant que son Noeud Nord en Poissons l'invitait à développer sensibilité et compassion, mais il semble avec Mercure et Jupiter R que ce Neptune n'ait pu s'exprimer que par l'idéologie fanatique puisque selon ce qui est rapporté, il avait décidé de mourir en combattant, les armes à la main, plutôt que d'aller en prison, ce qui pourtant lui aurait probablement fait mûrir ses positions idéologiques, bien que ces mêmes positions y soient nées lors d'une première incarcération, sombre manifestation de son Noeud Nord en Poissons et nous parlant plutôt du problème d'intégration de son Jupiter déficient.


Lire la suite