Laura Marie

Entretien avec un extraterrestre ou bien enfumage des jeunes ?

 

 

 

 

Je m’étonnais du discours d’une Laura Marie sur la réincarnation suite à une vidéo que l’on m’a adressé pour savoir ce que je pensais d’elle. En effet, tout en parlant réincarnation, elle fait un joyeux mélange avec la croyance extraterrestre d’une « confédération galactique » enjoignant l’humanité à passer d’une « citoyenneté terrestre » à une « citoyenneté cosmique », rien que ça ! Et elle se dit « missionnée » pour répandre cette « bonne parole ».

 

Je viens de trouver « sa » source en découvrant le livre « interview d’un alien » ou encore « Entretien avec un extraterrestre » paru en 2008. Oui, c’est dans cet ouvrage que l’on trouve cette idée selon laquelle la terre serait « une prison » où serait envoyés tous les réfractaires d’une organisation galactique décrite comme une sorte de dictature dont on élimine tous les éléments indésirables. Ces « vérités » seraient révélées à une infirmière par télépathie lors du crash de Roswell grâce à un extraterrestre accidenté.

 

Je découvre sa source après avoir eu connaissance d’un Anton Parks et autres Fred Sitchin réécrivant l’histoire à la sauce extraterrestre Annunaki (je ne les ai pas lu, pas de temps à perdre avec de la mauvaise littérature alors qu’il est des livres si instructifs ailleurs)… Nous avons toujours eu des auteurs de science fiction à l’imagination débordante, surtout dans les années 70, mais a présent que nous avons passé le cap de l’an 2000 et vu d’énormes bonds technologiques et scientifiques : on peut dire que la science dépasse désormais la fiction et qu’il suffit aux auteurs de créer « une fiction » sur la base d’une nouvelle réalité scientifique. Le travail de l’imagination paraît désormais moindre à ces auteurs s’appuyant davantage sur la connaissance historique pour y semer une compréhension « réactualisée » à base de technologie extraterrestre.

 

Nous avions le « roman historique » et nous voilà à l’heure du « roman techno historique » en somme.

 

COMPTE RENDU DE LECTURE

J’ai pris la peine de lire ce livre « Entretien avec un extraterrestre « , je vous en fait un compte rendu et vous pourrez en prendre connaissance par vous-même grâce à la vidéo ci-dessous. Il y aurait selon l’auteur une lutte entre 2 centres de pouvoir galactique « ... » et « le Domaine » dont notre gentille extraterrestre se recommande. Eux seraient « les gentils » tandis que les « vilains » sévissant de longue date seraient à l’origine de la civilisation « des mystères » à l’origine des nombreuses pyramides construites sur la planète, lesquelles ne seraient là en somme qu’aux fins de conduire les hommes à se poser de mauvaises questions, pour les « embrouiller » donc à propos de leurs origines réelles. Il y aurait entre ces 2 instances une lutte remontant à la nuit des temps en vue de dominer la galaxie et d’en prendre le pouvoir. Exit donc l’archange Michael luttant contre le serpent, les extraterrestres ont pris le relais du « combat cosmique », dormez tranquille, vous n’avez même plus besoin de prier, il vous suffit d’attendre que « le Domaine » vous sorte de là, dans 20 000 ans peut-être, si tout va bien.

 

On a longtemps dit que l’homme avait « inventé » dieu à son image, mais là, nous avons donc des instances galactiques partageant les mêmes vices dominateurs et conquérants que l’humanité la moins évoluée : quel progrès ! Et comme ça fait rêver les hommes d’aspirer à devenir partie prenante d’une dictature galactique rejouant les mêmes luttes de pouvoir que nous autres, pauvres terriens perdus sur une planète abandonnée, voire pestiférée, et pour cette raison mise en quarantaine dans un coin perdu et peu fréquenté de la galaxie.

 

On prétend donc que la réincarnation serait « forcée » par ces vilains extraterrestres qui auraient mis en place des « prison électronique » vous attendant à la sortie c’est à dire : après votre décès, pour vous ramener à une nouvelle vie tout aussi absurde et insensée que la précédente. Quel magnifique message que voilà : vous êtes prisonnier d’un ordre galactique semblable à une dictature et si jamais vous parveniez à vous en libérer, ce serait donc pour devenir le gentil pion de cette dictature, oui mais voilà : libéré de la gravité terrestre ! N’est ce pas merveilleux ! De pauvre pékin perdu sur une planète sans savoir pourquoi, vous seriez donc promu « extraterrestre avisé » renouant avec ses origines « is-be » méchamment châtré de sa mémoire par les vilains qui ne veulent pas que vous la retrouviez. Et par conséquent coupable du crime « lèse Mnemosyne »...

 

On comprend qu’une Laura Marie adhère à ce type de roman absurde lorsqu’elle nous apprend que c’est un ouvrage parlant de « loi d’attraction » qui l’a dit-elle « révélée » à sa vraie nature. Cette « culture du pauvre » que l’on trouve en tête de gondole des librairies est à la portée de tous à présent et s’est répandu comme une épidémie de coqueluche. Pourtant, j’ai mis à disposition de tous la bibliothèque ésotérique gratuite de l’école où vous pourrez trouver notamment le « Traité Sur le Feu Cosmique » où Alice Bailey traite de la loi d’attraction. Oui, mais c’est « un pavé » que peu, on s’en doute, auront le courage de lire ! Celui qui a eu l’idée maline d’en extraire cette idée pour en faire commerce a eu -à n’en pas douter- une idée de génie !

 

 

LOI D’ATTRACTION et AUTRE MEDECINE QUANTIQUE

Idem pour tout ce courant thérapeutique qualifié de « quantique » mais évitant soigneusement d’évoquer l’origine de la théorie quantique (et pour cause, puisque la majorité l’ignore et qu’il est préférable de « surfer sur l’ignorance »). Effectivement, si vous vous cultiviez un peu sur le sujet, vous seriez obligé de convenir que ce sont les échanges que C.G Jung a eu avec les physiciens de son époque lors des rencontres d’Eranos qui ont fait naître ces théories. C.G Jung durant ses recherches a été obligé d’invalider la méthode statistique constatant que ces dernières répondaient à son présupposé de départ mais que cela ne voulait en rien dire que ce présupposé était « juste ». Cela voulait dire que par une sorte de « magie » dont la raison lui échappait, seul les résultats validant sa théorie ressortaient. Le jour d’après pourtant, il devait constater que c’était « un hasard » et qu’il s’était trompé, les résultats sortant étant autres car il n’était plus dans la même disposition d’esprit. De là est née sa théorie sur la « synchronicité » puis la théorie quantique selon laquelle : « la chose observée est dépendante de l’observateur ».

 

Ce qui veut dire ? Ce qui veut dire qu’aucune « objectivité » n’est réellement possible et c’est ainsi que la science de « probabiliste » est devenue « quantique ».

 

 

UN POSTULAT DE LA TRADITION ENTRE PAR LA PETITE PORTE EN SCIENCE

Voilà quelques petites vérités que je rappelais récemment à un consultant se voulant « thérapeute quantique » mais ignorant les sources de cette théorie. Or, ceci a été observé parce qu’un C.G Jung était très érudit et en philosophie et en ésotérisme : il pratiquait l’astrologie à laquelle, comme tout médecin authentique il s’était formé, mais s’est plus particulièrement penché sur les textes de la tradition alchimique, se recommandant d’un Paracelse.

 

A ce consultant je faisais donc valoir que, s’il est vrai que : « la chose observée est dépendante de l’observateur » n’est-il pas plus important de connaître l’observateur que d’envisager ce qu’il observe ? Voilà qui nous permet de comprendre l’affirmation socratique du : « Connais toi, toi-même et tu connaitras l’Univers et les Dieux »… Car tel était bien le point de vue de Socrate enjoignant les hommes à apprendre à se défendre des divers sophistes capables de vous vendre tout et son contraire avec la même éloquence ! Ce qui fait que vous ne vous laisserez pas « embobiner » par leur savant baratin : c’est que vous vous connaissez ! (bien mieux que par une quelconque démarche  « zététicienne » qui ne pratique, elle aussi, que le sophisme).

 

 

UN FAUX ENNEMI ET VRAI SOPHISME: LE CHOLESTEROL TOXIQUE

J’ai pris un exemple récent qui concerne la médecine pour permettre de mieux comprendre ce qu’est « un sophisme ». Depuis les années 50 où il y a eu comme une épidémie de crises cardiaques dont on a cherché la cause, un « génie » a affirmé que c’était la faute d’un excès de cholestérol. Il en a résulté un mot d’ordre pour tous : « cessez de manger gras, faites baisser votre cholestérol » sinon, vous aurez la malheureuse surprise de voir votre mari disparaître du jour au lendemain d’une crise cardiaque chère madame (quel « argument » de vente est plus puissamment « efficace » que la peur de perdre un être cher?). La « chasse au cholestérol » était ouverte. Ce qui a permis aux firmes pharmaceutiques « d’inventer » dès les années 2000 un médicament faisant baisser « magiquement » le taux de cholestérol. Il suffisait de le prendre et vous « boutiez l’ennemi » hors de votre organisme sans aucun effort. Magique ? Non ?

 

Nous sommes en 2018 et au vu des nombreuses pathologies survenant chez les consommateurs de ce médicament miracle, les statines, les langues se délient et « on ose » dire que non : le cholestérol n’est pas toxique, il est à l’inverse nécessaire pour la protection des cellules humaines et surtout la myéline protégeant vos nerfs. Propos que l’on ne pouvait auparavant tenir dans les congrès médicaux sans encourir les foudres des autorités médicales ou bien subir l’opprobre de vos collègues en passant pour un doux dingue s’opposant à ce qui passait alors pour une vérité établie et incontestable. (voir sur Youtube le documentaire d’Arte : « Cholesterol, le grand bluff » ou d’autres traitant du même sujet)

 

 

JE SAIS QUE JE NE SAIS PAS

Bien qu’ayant un taux de cholesterol élevé, je n’ai jamais pris de tels médicaments. Mon simple bon sens et le respect de moi-même me conduisant à dire : « je ne me veux aucun mal, mon corps est intelligent, s’il produit un excès de cholesterol, il doit avoir de bonnes raisons, même si j’ignore cette raison. »

Ce genre d’affirmation relève du simple bon sens, mais voilà bien justement à quoi « la propagande » s’emploie : vous faire perdre votre bon sens !

 

Affirmer que le cholesterol est néfaste EST un sophisme. Ce n’est qu’une « théorie sans preuve » que l’on vous fait avaler non seulement avec force d’éloquence (études tronquées et orientées, par la fausse théorie initiale et donc « autovalidée »), mais surtout : du matraquage publicitaire des industries qui ont intérêt à vous en convaincre.

 

Etant « socratique » et me connaissant moi-même, je ne pouvais gober « ce bobard » voulant me faire croire que je serai nuisible à moi-même et ce : de façon inconsciente, puisque je n’ai aucun moyen de contrôler mon taux de cholesterol ! J’ai cédé, un peu, je l’avoue à la psychose ce qui m’a conduit à troquer mon beurre traditionnel pour sa version anti-cholestérol, rien de plus. Comme on dit : dans l’ignorance, abstiens toi (on ne dit pas : « drogues-toi pour chasser un ennemi imaginaire »).

 

En revanche, mon point de vue d’astrologue initiée sait que mon corps est doué d’une intelligence en tant que support de l’âme. Cela parce que je suis instruite en « psycho-somatologie » permettant de se mettre à l’écoute de ce dit corps et voir dans d’éventuels symptomes : un message dont il veut que mon conscient soit informé car je ne l’écoute pas assez.

 

Donnant récemment d’ailleurs mon point de vue sur « la bonne santé », je rappelais que je suis alignée sur la phrase du christ disant : « ce n’est pas ce qui entre dans votre bouche qui peut vous faire du mal, mais ce qui en sort ». Il répondait cela à ceux qui lui demandaient ce qu’ils devaient manger pour être « saint-sain ». Je traduisais donc cette phrase en disant que nos idées fausses et erronées sont plus « toxiques » pour nos énergies en ce qu’elles « bloquent » leur circulation que quoi que ce soit d’autre.

 

 

DE L’EFFET HAUTEMENT TOXIQUE DES IDEES FAUSSES

Et n’a-t’on donc pas ici avec cette « théorie » sur le cholestérol le parfait exemple d’une « idée fausse » ayant une incidence immédiate sur notre santé puisqu’au lieu de « guérir » ce qui n’est de toute façon pas une maladie, elle conduit les consommateurs à développer Alzheimer, le cancer, le diabète et autres pathologies lourdes qu’ils n’auraient pas eu autrement ?

 

Cette « idée fausse » n’est pas celle des médecins ni des patients, mais ils y adhèrent parce qu’ils nourrissent l’idée fausse que d’autres qu’eux mêmes savent mieux ce qui est bon pour leur santé. Ils ne se font pas confiance car la conscience d’eux-même est des plus fragile, faute de bien se connaître, justement. Ils ne peuvent donc, comme je le fais, opposer à une fausse théorie médicale cette vérité : je me connais bien et je doute que mon corps soit assez stupide pour générer un produit toxique pour ma santé ! Donc, mon haut taux de cholestérol doit avoir une bonne raison, même si j’ignore laquelle.

 

Voilà ce qu’est donc « un sophisme » : une théorie sans preuve mais habilement argumentée de sorte à vous convaincre de sa véracité.

 

 

ON NE PEUT PAS DONNER TORT A SOCRATE : LES AMES SONT A ACCOUCHER

C’est donc Socrate qui nous a donné « la clé » pour nous défendre intellectuellement de telles arguties mensongères : « connais-toi toi même », dit-il ! Et c’est bien parce que je sais qu’il a raison que je me suis vouée à une connaissance nous permettant de nous connaître, à savoir : l’astrologie !

 

J’ai déjà écrit un article « La Tradition contre la science moderne » pour dire la même chose, puis, plus récemment : j’ai pointé, avec d’autres, l’année 1947 qui a vu naître toute cette propagande extraterrestre. Cette année-là a vu une conjonction Saturne-Pluton qui peut nous parler d’une « transformation de la connaissance » car depuis lors, oui, on tente de nous convaincre que « nous ne sommes pas seul étant donné l’immensité cosmique» mais aussi que « toutes les religions sont mensongères » comme si la science, elle, était plus « honnête » ce qui, on le voit avec cet exemple en médecine : est très loin d’être vrai puisque là encore : nous avons affaire à des « productions » de l’esprit humain.

 

Et le problème n’est ni la religion, ni la science : c’est la nature humaine ! Faites de la science « une religion » : vous verrez renaître ses mêmes travers : fanatisme ignorant, désir d’imposer « sa » vérité sans vérifier si elle est juste, guerre de chapelles, etc.

 

 

LA SCIENCE POUR NOUVEAU « CREDO » et LA TECHNOLOGIE POUR PREUVE

Il est notable quoi qu’il en soit que l’on tente de faire croire que la science est plus « juste et vraie » car elle produit des effets matériels tangibles. Tandis que si l’on voit l’état du monde : certes, on est en droit de douter de l’existence de dieu.

Or, pour qui s’intéresse à la religion on doit se souvenir qu’elle enseigne dieu en même temps que son contraire : le diable. Et donc la coexistence de 2 forces adverses dont l’une s’emploie à détruire l’homme, tandis que l’autre s’emploie à le guider pour le sauver. Elle enseigne qu’il existe « un prince de ce monde » qui s’appelle Satan et que celui-ci, au contraire de dieu : ne vous veut aucun bien. Au contraire : il s’emploie à faire de vous son esclave incapable de se libérer de ses chaînes.

 

On peut donc dire que la grande différence entre le mensonge catho et le mensonge de l’extraterrestre, c’est que dans les 2 cas, il s’agit « d’attendre le salut » qui viendra « à la résurrection » au retour du christ pour le premier, et pour le second quand « le Domaine » aura trouvé le moyen technologique de libérer les « is be » prisonniers. Dans les 2 cas donc : on vous dit d’attendre. Tandis que l’enseignement spirituel de la réincarnation vous dit que c’est par votre propre effort de « perfectionnement » que vous serez libéré car n’aurez plus besoin de revenir apprendre sur cette terre pour évoluer en passant « du grossier au subtile » . Voyez donc la grande différence ! L’un vous encourage à l’ignorance et la passivité, l’autre au contraire, vous demande d’apprendre, de chercher, de vous parfaire et vous « responsabiliser » donc plutôt que vous infantiliser.

 

Et « la loi d’attraction » étant de fait efficiente, on peut dire que ceux qui n’ont pas à coeur d’être honnête et responsable seront spontanément attirés vers ceux qui les y encouragent. De même, pourquoi des gens eux-mêmes malhonnêtes auraient affaire à des gens plus probes qu’eux ?

 

On constate que l’indifférence à ce qui est vrai et juste est à double entrée ! Le menteur prête foi aux mensonges car il l’aime ! Plus que la vérité et la justice...

 

 

PLUS BESOIN DE DIEU : ON A L’EUGENISME DE LA BIOTECHNOLOGIE !

Selon l’auteur, nul besoin non plus de croire en « un dieu créateur » alors que l’infini diversité des créatures peuplant cette terre serait due à l’existence d’entreprises de « biotechnologie » existant de longue date sur d’autres planètes mais dont, tant les brevets que les méthodes, seraient à présent perdues. On y vante donc le génie de l’eugénisme tout en déplorant que cette connaissance soit à jamais perdue et qu’il serait donc impossible de « refaire » la création si toutes les espèces venaient à disparaître. Avouons que pour les esprits « scientificisés » du XXIème siècle ce genre de thèse prend des allures plus convaincante que ce concept flou d’un « dieu créateur ». Mais de ce point de vue aussi, le vrai problème ce serait : l’ennui. La « création » aurait été le moyen de s’en divertir ! On avait selon l’auteur d’ailleurs déjà créé le « copier-coller » car toutes les civilisations de cette terre ne seraient que des copies conformes de prototypes préexistant sur d’autres planètes ! Elles ne seraient là que pour nous donner l’illusion d’une linéarité historique inexistante !

 

Avec ce genre d’idée selon laquelle le progrès humain n’est QUE technologique vous voilà donc fin prêt à accepter le Transhumanisme promettant de « vous augmenter » par la technologie, voire même, songer à vous réincarner « en robot » puisque l’extraterrestre lui aussi n’est pas « biologique » (que c’est ringard un corps de chair souffrant milles maux!) mais constitué d’une matière indestructible.

Mais pourquoi diable n’y a t’on pas pensé plus tôt ? Marionnettes et autres poupées existent de longue date. Oui, mais ça ne se voit que dans des films d’horreur ça ! Des poupées semblant soudain douées de vie, brrrr...

 

 

REDUIRE VOTRE HORIZON : DE LA NANITUDE INTERGALACTIQUE

S’il n’y a pas là une volonté de réduire votre horizon spirituel à une amélioration de nature purement matérielle, je me demande de quoi il s’agirait d’autre ?! En poussant le bouchon, je poserai la question jamais résolue : en admettant que les créatures terrestres soient nées de la biotechnologie, quid de l’univers ? A qui doit-on demander son brevet d’inventeur ? A M. Dieu ou bien M. l’extraterrestre ? Il a une grande barbe ou bien 3 doigts ?

 

On me répondra avec sagesse : ça dépend de la mode, « l’Inventeur » suit la mode. Bref, quoi qu’il arrive, « super is-be » est « in »… Of course !

 

Euh… Moi je suis née avec 6 doigts, ça marche aussi ? C’était « la mode » à une époque,celle du chamanisme, je me suis juste trompé d’époque faut-il croire, j’ai pas atterri dans le bon espace-temps si vous voulez, la faute à une « faille spatio-temporelle », vous savez…

Moi aussi je « suis-étant » (is be) et ils ne veulent pas me croire que je suis divine ! C’est ce qui est partout enseigné mais voilà quand vous dites : oui, « je suis » ben ils vous disent : « non, t’es pas ce que t’es ». Je dois les appeler comment ces humains là ? Des « contrariants contrariés », « des enfermés du caisson » ? Ah des ignorants ! Oui, évidemment, savent plus qu’ils sont « is-be » sont tous devenus des « iznogoud » …

 

Bah, de mon temps : on appelait ça des démons. De mon temps, « avant glissement dans la faille spatio-temporelle », on étudiait les sciences dites « mères » » soit : magie-alchimie-astrologie. J’ai même retrouvé un livre datant du début XXème, qui, loin d’une technologie Annunaki, nous instruit sur la magie Assyrienne pratiquée par les Chaldéens devins et astrologues, vous savez, ceux contre lesquels parlent la bible. Forcément, Abraham les a connu vu qu’il est né à Ur où l’on a trouvé les premiers Zigourats ayant pour fins l’observation du ciel.

 

Je suis astrologue, me considérant comme héritière de cette longue tradition venue jusqu’à nous, mais vous remarquerez que c’est curieux : on nous vante un dieu biblique éternel, mais pas un pour noter que l’astrologie aussi est « éternelle » puisqu’elle est venu de là jusqu’à nous sans prendre une ride étant donné que nous vivons sous de mêmes cieux ! Non, selon eux l’astrologie serait « une vieille superstition » pour esprit moyen âgeux tandis que le « tout techno » serait le nec plus ultra du développement humain enfin...surhumain. Restons modestes, n’est-ce pas...

 

Désolée ma petite Laura mais je n’ai aucune envie d’être une bonne citoyenne galactique robotisée avec engin spatial annexé à ma morphologie, laquelle est d’ores et déjà parfaite et dont je m’emploie à développer le potentiel. Et encore moins s’il s’agit de répondre aux ordres d’une autorité faschiste sévissant à l’autre coin de l’univers.

 

Si c’est cela que vous comptez « divulguer » aux humains, je comprends qu’ils aillent se suicider à coup de médicaments anti-cholestérol !

 

Ca ne vous dérange pas si on garde notre bon vieux paradis et autres « plérome gnostique » ? Sont quand même beaucoup plus « sexy », non ? Pis bon, vu qu’il y a les gentils et les méchants extraterrestres que personnellement je n’ai pas plus vu que les anges (encore que pour ces derniers, ça reste à voir : c’est qui qui m’a dépanné sur l’autoroute quand j’ai crevé à pneu sans me laisser sa carte de visite ?) j’aime autant mes bons vieux anges et démons. On va dire que « ça me parle », hein ? J’ai mes antennes électro-magnétiques qui captent pas la fréquence extraterrestre si vous voulez, par contre, j’ai comme le sentiment qu’ils mettent de la friture sur la ligne me permettant de communiquer avec les anges, non ?

 

Non, et puis définitivement, je vais vous dire : on voit mal comment on aurait de bons « citoyens cosmiques » déjà qu’ils vont pas voter aux élections pour « changer le monde », hein ? Allez pensez donc « citoyens galactiques » ben dites donc… Un coup à nous faire un nouveau big bang ça et : retour à la soupe originelle.

 

Allez les zommes, il n’y a aucun extra terrestre qui vous sauvera de votre bêtise, allez dans les bibliothèques parfaire votre culture, instruisez vous à bonne école et SVP : pensez à devenir des terriens extra. Ce sera un bon début …

 

Mon école est là pour vous aider à retrouver votre nature « is be »… Pas besoin d’extraterrestre, à moins que j’en sois une qui s’ignore ? Ben ça alors… Mais non, je le sais très bien que mon soleil est dans la constellation des Pléïades, et alors ? Ca change la face du monde ? Et que je sois une Venus ouranienne plutôt que vulgaire ?

 

« Je suis » surtout : là.

 

Nous verrons bien si mon œuvre a réécrit l’histoire, si l’on a emprunté une autre « ligne de temps » on voit pas pourquoi il n’en serait pas ainsi à partir du moment où l’on choisit de prendre en main sa destinée plutôt que d’attente le déluge, la saint glinglin ou la fin des temps !

 

C’est ça que j’enseigne ! Et c’est pas un extraterrestre qui me l’a dit. C’est « l’ancienne » que j’ai été qui a parfait sa conscience. Nul besoin de voyage temporel quand on a réveillé sa mnémosyné !

 

Et d’ailleurs, c’est « la science éternelle des astres» qui les a écrit les calendriers, alors on la connaît, leur « relativité »…

 

Et je me souviens surtout que les talmudistes nous appelaient, nous autres chrétiens « les adorateurs des astres et des étoiles »… Alors on va dire : qu’on a pas changé ! Sauf que pas question de prendre la Lune Noire pour la démone Lilith. J’y verrai bien « ma faille spatio-temporelle » par contre…

 

Oui, à l’époque des Chaldéens, les astrologues étaient tout à la fois prêtres et « scientifiques », là sont « nos bases » et « nos origines » tout au moins pour la civilisation dite judeo-chrétienne occidentale. Mais, comme en témoigne le livre ci-dessous : les charlatans se faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas aussi existaient dès cette époque, car tout « original » de valeur, a sa copie. Il en est ainsi dans ce monde de « dualité »… D’où la nécessité de développer « son discernement » afin de savoir distinguer le vrai du faux…

 

N’attendez pas que les Transhumanistes vous pucent pour « augmenter » votre intelligence : il y a les bibliothèques pour ça ! Il y a aussi « des écoles » pour parfaire ses connaissances et éviter d’aggraver un karma en enseignant son ignorance alors qu’on a encore tout à apprendre…

 

Ces livres s’adressent à ceux qui savent encore lire et écrire et n’ont pas besoin de vidéo Youtube pour qu’on leur fasse la lecture, vous voyez la différence ? Si vous en êtes là où l’on veut vous mener, à savoir : abandonner votre pouvoir de lecture et d’écriture qui sont les bases de l’enseignement des hommes, je crois qu’il est un peu trop tard déjà.

 

Pour ma part : mes élèves sont OBLIGES d’écrire ce qui permet de savoir s’ils ont bien lu, ou bien de travers… Car ce n’est pas le tout de donner de la connaissance, encore faut-il faut s’assurer qu’elle est correctement intégrée, ce que bien peu font à notre époque car « pérorer » importe davantage à certains qu’instruire et éclairer réellement leur prochain. Et… De là : bien des maux inutiles.

 

 

Laurence Larzul - le 4 novembre 2018

 

 

PS: c’est depuis l’école, en classe, que les mauvais copient mon travail, je suis habituée. Mais même copier : ils le font mal !

 

 

Pour être informé et signer la pétition sur ce nouveau scandale sanitaire

 

 

Pour ceux qui savent encore lire et ne se satisfont pas des idées toutes faites qu'on leur vend, voici un ouvrage salutaire pour mieux comprendre la civilisation dite Assyrienne de Mésopotamie. On trouve cet ouvrage à télécharger gratuitement en PDF ici : 

https://archive.org/details/lamagieassyrien02fossgoog/page/n13

Et vous en trouverez quantité d'autres en faisant une recherche Google. On notera que la différence avec la prose actuelle est que l'on vous parle "magie" là où dorénavant on ne parle plus que "technologie". Si vous ne trouvez pas "magique" le fait qu'internet vous permette de communiquer avec un individu situé à 10 000 km comme s'il était dans votre voisinage, je pense qu'il faut vous inquiéter d'avoir perdu "votre âme" d'enfant...

 

Pour finir, je souligne que si je pointe les "égarements" de notre époque, j'en souligne aussi les initiatives salutaires comme celle de tout ces professionnels de la santé menant des recherches sur les NDE soit, les expériences de mort imminente PROUVANT de façon scientifique l'existence "d'une conscience" survivant à la disparition du corps "matériel". Ce qui a pour effet secondaire de démontrer "l'immortalité de l'âme" enseignée par toute l'authentique Tradition. Voilà un documentaire à regarder et à partager pour vous en convaincre.

 

Voilà de quoi vous donner matière à une contre-argumentation des thèses matérialistes et au sophisme des Transhumanistes, délirant au point de prétendre pouvoir intégrer "une psyché" à leurs créatures matérielles !!!