L'affaire DSK Eclairée par l'astrologie karmique

L'AFFAIRE DSK ÉCLAIRÉE PAR L'ASTROLOGIE KARMIQUE
A nouveau l'affaire DSK pose la question : est-il possible de pratiquer correctement l'astrologie, surtout "prévisionnelle" sans l'éclairage karmique du thème ? Je suis bien entendue convaincue que non puisque j'ai créé mon enseignement en astrologie aux fins, précisément d'en améliorer la pratique, tant sur le plan prévisionnel que psychologique et spirituel. Ceci, après en avoir constaté les limites après 10 ans de pratique avec des manuels d'astrologie traditionnelle qui me semblaient plein de lacunes.

 

Il est certain que le Jupiter Taureau de l'an prochain semblait du meilleur augure concernant une canditature si l'on s'en tient à l'astrologie classique. Mais cela aurait été sans compter avec la problématique karmique du thème avec un noeud sud en IV et une Lune RKNS en Bélier conjointe à la Lune noire, dénotant une compulsion certaine liée à une problématique infantile. Conjonction natale venant de plus d'être transitée par l'explosive conjonction Lune Noire/Uranus de nature à faire "péter les plombs" à plus d'un cerveau mal vissé.

 

Nous découvrons la pathologie "pulsionnelle" de DSK, tandis qu'à tout moment, son Pluton R en maison I le menaçait d'une pulsion destructrice à laquelle nous avons assisté en ce mois de mai 2011, alors que Pluton parvient au carré de son axe IV/X, marquant un "virage" dangereux...
Voici l'interprétation qui en est donnée dans l'ABC de l'Astrologie Karmique de Pluton R en maison I :

En maison I : le comportement destructeur et violent dont le natif a témoigné dans ses vies antérieures laisse supposer qu'il s'est livré à toutes sortes de méfaits : crimes, viols, meurtres. Un seul mobile dirigeait ses actes : assouvir ses désirs et ses pulsions (le Marquis de Sade avait Pluton en Scorpion en XII conjoint à l'ascendant ...). A des degrés divers, il a joué un rôle malfaisant, cédant à des pulsions violentes et immaîtrisées. Le secret dont il s'entoure cache bien souvent des désirs inavouables, et s'il a peur de quelque chose, c'est surtout de lui-même. Son magnétisme attire, mais il agit de préférence dans le secret, manipulant sournoisement les gens tout en se défendant d'autrui par un masque impénétrable, énigmatique. Si ses actes sont difficilement déchiffrables et compréhensibles, ils le sont tout autant pour lui-même. Agissant par instinct plutôt que de façon réfléchie, il gagnerait à mettre à jour ses motivations secrètes afin de résister à ses impulsions qui le portent à détruire ce qui est à sa merci. Il faudra qu'il remette en question ses comportements et change d'attitude. Le risque étant qu'une résistance inconsciente à toute remise en question le conduise à l'auto-destruction. Se sentant facilement menacé dans son ego, ses réactions sont rarement constructives. S'il est capable de résister à tout, c'est de lui-même qu'il doit craindre le plus grand danger. Les thérapies comportementales l'aideraient à se réformer, quant il y sera enfin décidé. Qu'il ne redoute pas les métamorphoses dont il renaîtrait purifié, assaini...

Je soulignerai donc ici à quel point il eu été préférable qu'il fasse une psychanalyse. Mais trop souvent, ceux qui sont en quête de pouvoir pensent ainsi régler une problématique car on ne dira jamais assez à quel point malheureusement la recherche du pouvoir sur autrui dénote un manque de pouvoir sur soi que l'on cherche ainsi à compenser. C'est ainsi que beaucoup dans les sphères du pouvoir se "soignent" en réalité sur le dos du monde...

 

On pourra trouver toutes sortes d'explications psychanalytiques aux excès de ce Jupitérien. Jupiter angulaire dans le thème, s'il le classe parmis "les nantis" le range aussi dans une caste où "l'abus de pouvoir" n'en est pas un tant que l'on ne se fait pas pincer... Saluons ici donc la leçon de "démocratie" que nous donne les USA traitant un DSK comme tout autre justiciable. Ce n'est pas tous les jours que nous avons l'occasion de leur tirer notre chapeau...

 

Dans "La Prévision des Echéances Karmiques", je dis ceci -entre autre- du transit de Jupiter au Noeud Nord : "Une personne étrangère entrant dans notre vie pourra avoir une influence décisive. Si Jupiter est régent du Noeud sud, elle revient nous faire régler des abus antérieurs pour nous libérer karmiquement"... Jupiter n'est pas RKNS, mais il est dominant et carré à l'axe des noeuds lunaires. Dans la maison VII, il fait écho au Noeud Sud en Balance et au "séducteur pathologique", dont l'aspect "pulsionnel" n'a fait que le dépasser à la faveur du transit de Jupiter sur Mars et de la conjonction Lune Noire/Uranus sur la Lune RKNS. Ce transit sur la Lune du NS nous parle bien d'un tournant et d'une retrouvaille karmique posant la question de la "solidarité". Et il a incontestablement "déménagé" dans tous les sens du terme puisque la planète toute entière en reste encore soit hilare, soit frappée de stupeur sous l'électrochoc d'Uranus et de la Lune Noire obligeant les plus endormis à un réveil...

 

J'ai déjà dit que les planètes transpersonnelles, telles que Uranus, Neptune ou Pluton étaient rarement vécues positivement faute d'évolution spirituelle auxquelles, pourtant, elles devraient ouvrir puisque le plan des transpersonnelles évoque un niveau d'évolution "supérieur" auquel est appelée l'humanité. Le comportement d'australopithèque dénoncé par certaines chez DKS ne témoigne pas, loin s'en faut, d'un homme évolué dans sa relation au féminin... Anne Sinclair règle sans doute en cela le karma de sa Venus Rétrograde en Gémeaux maison VII.

 

Bref, je ne décortiquerai pas plus avant l'épisode DSK, mais voilà donc une raison de plus de vous procurer "l'ABC de l'Astrologie Karmique" pour pratiquer une "bonne" astrologie. On regrettera au passage que certains, bien que l'ayant en leur possession, n'aient pas cru bon approfondir la pratique proposée. Je pense ici à Elisabeth Teissier qui doit réviser ses "promesses" d'avenir radieux faites tant aux socialistes qu'à Dominique Strauss Kahn et qui avait eu pourtant la bonté de recommander mon ouvrage. C'est très gentil, mais j'aurais préféré qu'elle en étudie le contenu car aux dernières nouvelles, elle ne se reproche que l'oubli du transit de la Lune Noire (sur lequel j'ai fait paraître "Comprendre la Lune Noire" depuis 1991).

 

Mais enfin, ils sont nombreux les astrologues de l'ancienne génération à ne pas s'intéresser réellement aux progrès de leur science, ce qui est fort dommage. Il nous faudra compter avec la nouvelle génération d'astrologues pour une pratique plus sérieuse car instruite de la dimension karmique des choses... Et ceux là feront à coup sûr davantage de psychanalyse que de prévisionnel. Car il est certain que si DSK était passé en psychanalyse, son "inconscient" n'aurait pas eu à lui dicter son destin malgré lui et il aurait "soigné" son Pluton R en maison I.

 

J'aimerai être optimiste concernant son avenir, mais je constate qu'en progression, la Nouvelle Lune se produit dans la maison XII rendant le risque d'incarcération très sérieux car la maison XII n'est favorable que pour l'évolution spirituelle... Sinon, cette Nouvelle Lune, annonçant un nouveau cycle de 28 ans de vie, sera peut-être le moyen de "purger" un karma avec un "bénéfice" plus spirituel qu'autre chose. Quoi qu'il en soit, cette simple observation déniait déjà un nouveau cycle de vie associée au pouvoir et à une occupation "en vue". Il sera heureux si sa santé n'en soit pas affectée...
Dominique Strauss Kahn né le 25 avril 1949 11 h 10, Neuilly
Voilà pour un commentaire succinct de l'événement, mais j'ose espérer par ailleurs, tandis que les astrologues vont se mettre à plancher sur un pronostic sur les prochaines élections que ceci servira de leçon aux "Iznogoud" de l'astrologie dont je déplore l'existence dans un autre article. C'est vraiment mal comprendre l'astrologie en tant que "science sacrée"... Et comme je l'ai moult fois répété, être astrologue ne dispense pas d'être intelligent. Il semble bien en effet que certains ne voient en elle qu'un moyen de se rendre intéressant et combler ainsi des carences intellectuelles. Qu'on s'étonne, dès lors, de la risée qu'ils attirent sur de telles pratiques et qui sont malheureusement justifiées.
© Laurence LARZUL - 29 mai 2011

Ajouter un commentaire