L'exploitation occulte de l'énergie féminine sacrée

L'exploitation occulte de l'énergie féminine sacrée

Il faut comprendre que ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et qu'il se passe dans l'invisible la même chose que dans le visible. Partout où l'on voit la terre exploitée, l'énergie féminine de même est exploitée par les hierarchies occultes de la loge noire. On ne s'étonnera pas qu'avec le patriarcat le culte d'Isis ait disparu car au lieu de révérer la puissance féminine, celle-ci a été occultement exploitée. Comme le rappelle Héléna Blavatsky, à la base de toute religion, il y a la magie. Et dans cette logique magique, il y a les adeptes de la voie de la main gauche et ceux de la voie de la main droite. Autrement dit, ceux qui n'usent de magie qu'à des fins de pouvoir personnel et de domination ou bien ceux qui usent de magie à des fins salvatrices et libératrices. Tout homme est un magicien qui s'ignore et notre époque, avec le new age réapprend à l'homme à utiliser son pouvoir créateur. Mais ces vérités du new age peuvent s'avérer pernicieuses si l'homme, à nouveau, cède à l'égoïsme qui ne lui fait rechercher que sa satisfaction personnelle car alors iil retombe dans la magie noire et s'inféode aux énergies maléfiques qui lui donneront du pouvoir, certes mais l'enchaineront à jamaia sans espoir de libération. Cette perspective de libération, c'est le Christ, il y a 2013 ans qui est venue l'apporter et son enseignement reste plus que jamais valable à notre époque où les faux prophètes sont annoncés. Toutefois, Jesus est né dans un conttexte juif où l'énergie féminine sacrée était déjà profanée. Le Talmud, avec l'invention de Lilith et le conseil fait à l'homme de prendre pour épouse une famme inférieure et pour ami un homme supérieur annonçait cette domination du féminin. Prenant une femme inférieure, l'homme exploitait le féminin au lieu de s'en inspirer pour grandir en amour. Et l'homme en vint à se mépriser lui-même de s'unir avec une femme qu'il méprisait au fond. Ainsi a perduré le patriarcat où l'on demandait par ailleurs à la femme d'obéir à son époux, son seigneur et maître. Nous avions dès lors perdu l'antique vérité de la Déesse et de la connaissance égyptienne. Champollion, décryptant les hieroglyphes découvrait en Egypte une société évoluée où la femme était non seulement respectée, mais vénérée sous la forme d'Isis. Cette civilisation, pas plus que l'Inde n'ignorait la réalité de la kundalini qui est l'énergie féminine sacrée et qui s'éveille au terme du processus évolutif humain. 

Si dans un contexte profane ces vérités divines ont été oubliées, elles n'ont pas été parmi les occultistes ! John Dee par exemple a eu des problèmes avec la justice car il s'est su qu'il travaillait sur l'énergie de la Reine comme le lui indiquait les grimoires de magie ! La reine Elisabeth a su que l'on travaillait sur elle mais a fini par employer Jonh Dee et l'avoir à son service. Un savoir s'est donc transmis parmi les magiciens noirs concernant la possibilité d'exploiter occultement l'énergie féminine à des fins de pouvoir et de longévité. Julius Evola le fait savoir dans son ouvrage "La Métaphysique du sexe" où il est question de "démoniser" la femme avant de l'utiliser occultement. Victor Hugo, dans son ouvrage "La Fin de Satan" s'en prend à Isis-Lilith qui fait perdurer une sorte de malediction. Lilith a été occultement créée par les magiciens Juifs qui ont accouplé Isis au démon Samaël, faisant d'elle un être maléfique plutôt que bénéfique. On parle beaucoup de manipulation génétique, mais lorsqu'on est au fait des énergies occultes, on sait qu'il y a surtout des manipulations magiques à l'amont de notre réalité. Et c'est bien de cette magie noire et démoniaque que le Christ est venu nous libérer. Il est dit qu'il libère, là où Satan, lui, enchaîne. On parle d'éveil spirituel car une des manifestations de cet enchaînement est une sorte d'hypnose qui fait que l'homme somnole dans un état d'esclave qui le rend entièrement jouet de son cerveau repitilien lequel l'apparente à un animal ne vivant que sur son instinct de survie. Plus l'énergie de la kundalini progresse en lui au gré de son évolution (appelé "processus" par Krishnamurit) vers les hauteurs de lui-même, plus ses facultés supérieures s'éveillent. Comme je l'ai dit, la plupart des hommes n'évoluent pas plus loin que le 3ème cakra qui est celui de l'ego et du pouvoir personnel. A partir de ce cakra, si l'homme cède à l'égoïsme ne lui faisant viser que la satisfaction de ses instincts primaires : possession matérielle, satisfaction sexuelle, il prend alors le chemin de l'involution qui consciemment ou inconsciemment s'apparente à la voie de la main gauche et des forces maléfiques qui enchaînent et détruisent. Il génère un karma dont il lui est de plus en plus difficile de se libérer. En nous parlant d'amour, le Christ est venu enseigner l'ouverture du coeur qui permet à l'homme d'accéder à l'ouverture du 4ème cakra, celui du coeur. La femme, sur le plan divin, est là pour lui inspirer l'amour et donc l'ouverture du coeur. Du moment où ce cakra est ouvert, les centres supérieurs peuvent suivre, mais l'amour mal vécu et éprouvé a aussi généré beaucoup de karma et d'incompréhension. C'est ici qu'il faut se souvenir de la magie et du fait que l'envoûtement d'amour a été largement employé pour faire régresser évolutivement et enchainer l'homme. Les premiers chrétiens et toutes les religions ont craint les magiciens et leurs envoûtements qui peuvent sournoisement posséder l'homme et infléchir sa liberté et sa clarté. J'entendais récemment une femme croyante qui ne supportait plus d'entendre la phrase "Dieu m'a envoyé une épreuve"... Le fait est que Dieu n'a jamais voulu que le bonheur de l'être et que s'il faut traverser des épreuves ici-bà, elles sont davantage le fait des forces démoniaques et non pas de dieu. C'est en se libérant des forces démoniaques par la foi en dieu qu'on se libère du malheur et des difficultés. Denis l'Aéropagyte enseigne que l'homme est constitué en deux parties, l'une étant démoniaque, l'autre étant angélique. L'astrologie karmique guide l'homme pour qu'il n'écoute en lui que la voix angélique qui le conduit à son Noeud Nord libérateur, tandis que son Noeud Sud le renvoie à ses vieux démons. Démons appelés "asuras" en Orient. On sait donc que le chemin de l'homme est celui d'une purification intérieure qui doit le conduire à vaincre ses propres démons. Comme je l'ai dit, durant le patirarcat, l'homme "masculiniste" est devenu la proie  de l'inspiration de Seth , le dieu mauvais, qui a tué Osiris et fait d'Isis une veuve éplorée à sa merci. Cette histoire mythique des dieux egyptiens nous permet de comprendre pourquoi la femme est si universellement maltraitée ici bà. Les dieux egyptiens continuent de diriger la destinée des hommes et malheureusement Isis n'a plus face à elle qu'un adversaire au lieu d'un époux ! Elle a toutefois créé et enfanté Horus et le Christ en a été l'incarnation. Ainsi, par lui, l'oeuvre de bien de la Déesse Mère peut se perpétuer et les chétiens ont inventé Satan et l'adversaire qui n'est autre que Seth. Seth est le démiurge des gnostiques, le "dieu mauvais" qui a des archontes s'employant à enchaîner l'homme dans un était d'esclavage au lieu de libérer la divinité en lui.

A notre époque où la femme est libérée, elle doit cesser de s'apparenter à Lilith la démone et se réconcilier avec la vérité d'Isis qui est pure énergie divine et sacrée. Lilith, elle, voudrait se venger des énergies qui l'ont soumises à un sort ingrat. Isis, elle, est réconciliée avec son pouvoir divin et vise à son union mystique avec l'époux divin Osiris. L'homme a ses yeux est enfant en phase de croissance et non pas maître comme le patriarcat et le conditionnement judéo-chrétien a voulu le lui faire croire. Si on lit d'ailleurs Julius Evola, on est impressionné par cette illusion égotiste du masculin imbu d'un pouvoir inexistant. Le vrai pouvoir spirituel est féminin et de tout temps l'homme a cherché à l'exploiter et se l'inféoder. Voilà pourquoi la femme doit se réconcilier avec sa féminité et redevenir consciente de sa divinité afin que son pouvoir ne soit plus perverti et détourné. C'est ce détournement de pouvoir que dénonçait Victor Hugo, grand inspiré, dans "La Fin de Satan". Selon l'école Jungienne, les femmes qui se réalisent dans ce monde ont un fort animus, autrement dit, une énergie masculine prononcée. Mais, de la même façon que pour l'homme, cette énergie masculine peut être démonisée et n'être donc pas sa meilleure inspiration. Ainsi, la femme se voudrait l'égal de l'homme et pourrait devenir pire que lui dans une logique dominatrice et castratrice. Alors, elle devient aussi un agent de destruction là où la réconciliations avec sa féminité lui permettrait de rester au contraire la grand pourvoyeuse de vie et d'épanouissement. La femme, comme l'homme peut conserver en elle un "homme intérieur" qui est réalité son démon. La finalité de son évolution est de s'en libérer. Avec l'éveil de kundalini, la Déesse s'élève et va rejoindre son époux divin. Là est la finalité évolutive de l'Etre en croissance et en devenir. Cette phase le libère de la nécessité de s'incarner pour libérer en lui la Déesse, autrement dit, son âme prisonnière de la grossière matérialité de l'incarnation. Marc Alain Descamps dans son enquête sur la kundalini a bien noté que c'était majoritairement chez les femmes que cette énergie s'éveille. Et iil est une réalité occulte que la dernière incarnation est féminine. L'homme ne peut pas se libérer de l'incarnation, il doit passer par une incarnation féminine pour espérer l'être car l'accomplissement du féminin est le but ultime qui permet la réunion avec l'époux divin.

J'exprime ici la vérité d'Isis car ma libération me permet d'être entièrement consciente de la façon dont la Déesse a été longuement possédée et inféodée aux forces noires qui ont perverti son règne et généré le mal ici bas. Il y a des ouvrages à lire dont "d'Isis au Christ, aux sources héllenistiques du christanisme" (http://www.amazon.fr/DIsis-Christ-Sources-Hellenistiques-Christianisme/dp/2296135773) car beaucoup d'hommes actuellement reviennent à la vérité d'Isis du fait de ma libération occulte. Un site africain d'ailleurs en appelle à un retour du culte d'Isis. On évoque beaucoup le féminin sacré qui est sous l'égide en réalité d'Isis. Sur un plan spirituel, d'ailleurs, et contrairement à tout ce qui est dit, je pense que l'homme a besoin d'une incarnation à aimer, servir et adorer. Le monde scientiste dont s'inpire le new age pour ne parler que d'énergies, d'électro-magnétisme, etc n'est qu'une inspiration de Seth qui détourne l'homme de son humanité au profit de la technologie et une vision technicienne du monde au lieu d'un retour au sacré et à la magie divine qui s'est toujours servie d'avatars et d'incarnations humaines pour régner en ce monde. Il suffit d'observer que le monde a toujours continué de tourner car le divin a toujours eu des envoyés, plus ou moins discrets qui l'incarnaient ici bà. Ce qui est malheureux, c'est que rien n'est visible et que l'homme est un aveugle. Selon mon expérience, seuls les magiciens noirs développent la vision occulte car ils se sont donné pour missions d'évoluer et d'être agent des tenèbres avec la certitude de pouvoir exploiter la divinité féminine pour être protégé des risques que les ténèbres leur font encourir. Ils sont donc passés expert dans la vision des énergies qui leurs seront utiles pour maintenir leur sournois pouvoirs maléfiques. Là où les hommes sont aveugles à la présence de la Déesse, eux la voient et cherchent à prendre le pouvoir sur elle. Ainsi a longuement perduré le mal ici bas. Je vous invite à visiter des sites tels que celui de Dragon Rouge ou bien Dragon Souterrain pour mieux voir à quoi travaillent les adeptes de la voie de la main gauche. Il y aura les sceptiques pour ne pas croire en la magie mais ceux là doivent être conscients d'être entièrement sous l'hypnose qui leur masque la réalité énergétique du monde et les inféode à la seule vérité matérielle. Ils devraient prier pour qu'on leur ouvre les yeux mais leur scepticisme et leur athéisme les empêchent même d'avoir recours à la prière, tant et si bien qu'ils ne sont pas prêt d'être libérés. Souhaitons toutefois que leur évolution karmique ne soit pas entravée afin d'espérer qu'un jour leurs yeux s'ouvrent. Je suis consciente pour ma part que le monde a beaucoup à craindre d'ignorer la vérité d'Isis car Seth, par ses développements technologiques et sa magie noire a pour dessein de créer un monde d'hommes esclaves qui ne pourront plus se libérer spirituellement. Il est  donc plus qu'urgent de rétablir la vérité d'Isis et du pouvoir libérateur du fémnin sacré.

© Laurence Larzul - 21 août 2013

Vous pouvez reproduire les textes de ce blog et en donner copie aux conditions suivantes :

Isis Kundalini Féminin sacré Seth Osiris

Commentaires (3)

laurence-larzul
  • 1. laurence-larzul (site web) | 10/10/2013
Bonsoir Lune Soleil, l'astrologie karmique bien comprise que j'explicite mieux dans mon ouvrage sur les noeuds lunaires (les 144 voies du thème astral révélées par les noeuds lunaires) se refère à l'enseignement de Denys L'Aéropagyte expliquant que l'homme est partie divin, partie démoniaque. "Le Chemin" suppose que nous nous débarassions de cette part démoniaque en nous purifiant. Tant que ce n'est pas fait, nous nous réincarnons et si nous générons du karma, c'est sous l'influence de cette part démoniaque qui refuse de laisser triompher la part divine. Il n'y a pas bien sûr que des démons dans le noeuds sud, il y a aussi nos acquis. Mais si nous restons centré sur ces derniers, nous retrouvons aussi nos vieux démons. Voire mon article sur Hitler et les aspects particuliers du thème (http://www.lemilieuduciel.com/blog/hitler-un-karma-mal-purge.html). Isis est la déesse du ciel et de la terre ! Elle est la mère de toutes les déesses qui ne sont que l'aspect multiple de La Grande Déesse, Mère Divine de l'humanité. La Vierge Marie est un aspect. Je d'Isis... Je n'adhère pas trop aux astéroïdes qui voudraient "morceller" le divin. Je considère que l'astrologie doit au contraire aider au retour à l'unité, à l'UN.
Lune Soleil
  • 2. Lune Soleil (site web) | 10/10/2013
je cites : « L'astrologie karmique guide l'homme pour qu'il n'écoute en lui que la voix angélique qui le conduit à son Nœud Nord libérateur, tandis que son Nœud Sud le renvoie à ses vieux démons »
Je ne crois pas Laurence qu'il faut associer le nœud sud aux démons, le Nœud sud est pour moi un protecteur parfois , un guide pour trouver sa voie ...
Au sujet des Asuras dans la littérature védique ils sont associés aux êtres matérialistes. Pour les démons ce sont des Asuras à l'origine que Krishna dans ces divertissements arrivent à démasquer ...
Pour Isis, il existe un astéroïde portant le même nom : http://lunesoleil23.wordpress.com/2012/10/16/isis-deesse-de-la-lune-la-sagesse-eternelle-et-magicienne-du-temps/
Je pense lorsque l'on est sur le chemin d'évolution , on est obligé de passer par des carrefours communs , votre article me confirme l'évidence ...
Sophie Desestoiles
  • 3. Sophie Desestoiles (site web) | 08/09/2013
Merci Laurence pour cet article vraiment profond et rigoureux. Il est bien vrai que la domination des forces négatives pour assujettir, exploiter et dénigrer le féminin sacré est au coeur de bien des errances, de bien des déviances, y compris de la part de groupes spirituels, d' églises constituées, qui ont voulu le diaboliser à leur profit et imposer une domination physique mais surtout psychique sur les femmes, source de malheurs sans noms et innombrables. Je salue le courage, la lucidité des sages, des poètes,des artistes, des penseurs, des écrivains comme Léonard de Vinci, Hugo, Rimbaud, Jung, Aïvanhov, ou plus récemment Dan Brown ou encore Jean-Yves Leloup qui ont contribué à revaloriser cette part du féminin si belle et si salutaire.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau