LE NOUVEAU GOUVERNEMENT EST DESOLÉ DE NE POUVOIR ENCORE GOUVERNER

EN RAISON D'UNE INTERRUPTION DE NOTRE PROGRAMME, 

LE NOUVEAU GOUVERNEMENT EST DESOLÉ DE NE POUVOIR ENCORE GOUVERNER

Cette Nuit, une Pleine Lune de Wesak, la plus grosse de l'année, sera de plus conjointe à la Lune Noire celle-ci "occultant" le Soleil. Le Soleil progressé de Monsieur Sarkozy parvenu au carré des noeuds lunaires permettra de mieux comprendre en quoi il n'a en rien relevé le "défi karmique de transmutation" que cette configuration aurait exigé de lui pour ne pas s'avérer sévère... En effet, c'est l'expression solaire même de M. Sarkozy qui aurait dû être relevée par une situation lui accordant un statut prestigieux dont il aurait du se montrer digne. Il aurait fallu pour cela élever le niveau solaire, lequel ne se contente pas d'apparences flatteuses pour se livrer à tous les fastes, mais exige les vertus associées à sa fonction lumineuse, porteuse de vie. Par conséquent, il semble bien que la Lune Noire de cette Pleine Lune enregistrera la donnée pour mettre un terme à cette "désolation" malheureusement générale...

Avec l'aide des énergies solaires du Christ et du Bouddha dument informés des carences d'un masculin tout en esbrouffe (et en bling-bling bang bang) ayant régné sur la France durant 5 années funestes...

Comme déja relevé dans mes observations, nous voyons une même configuration Saturne/Lune Noire/Part de Fortune en Scorpion chez monsieur Hollande. Souhaitons que la confiance que la France lui donnera, contrainte et forcée, lui octroie de la même façon : une autre façon de gouverner. Nous trouvons chez Anne Frank une telle conjonction l'ayant conduit à en subir les rigueurs fatales... Il serait donc heureux qu'il redonne quelques vertèbres à ce Saturne squelettique plus proche de l'invertébré du cerveau reptilien que du responsable politique. 

Monsieur Mélenchon, homme de coeur, dont le talent est surtout de "parler vrai" avec une belle éloquence devrait à cet égard aider Monsieur Hollande à remplir cet objectif. Aux ennemis de Monsieur Mélenchon évoquant une "vulgarité" là où il y a un simple "tempérament", il faudra rappeler ce que le terme "vulgaire" veut dire. Il veut dire : "commun". Il est tout à fait commun de faire preuve de lâcheté, de mentir, de tricher pour sauver des apparences, de se taire face à l'injustice, puis de noyer tous les poissons comme on enfonce les portes ouvertes.

Il est en revanche très "noble" (adjectif s'opposant à vulgaire) de prendre les problèmes à bras le corps, de les mettre en lumière en les exposant clairement et sans ambiguité, de se faire le porte voix des opprimés et des silencieux et pour cela, de se montrer pédagogue plutôt que démagogue en ne ramassant que les voix hurlant de haine face à l'injustice criante des choses.

Il apparait en revanche tout à fait méprisable de mal juger de cela et de ce qui demande aux hommes de suivre le seul mot d'ordre qui vaille face à une impitoyable dictature financière :  "L'Humain D'Abord"...

Souhaitons donc que Monsieur Hollande trouve en cette conjonction la force de soumettre la finance aux rigueurs de la loi, au lieu de faire semblant... Sens de la justice, esprit solaire permettant de distinguer où est véritablement "le crime" et ne pas inverser les choses en faisant des victimes les coupables commencerait quelque peu à rendre à la France figure humaine...

Un retour à quelques principes fondamentaux très chrétiens tels que la condamnation de l'usure et des interdits sur le prêt avec intérêt remettrait en phase la France avec son identité chrétienne sans qu'il soit besoin pour cela de créer un ministère de l'identité nationale. Aux politiques de respecter cette identité tout d'abord, cela en respectant les principes qui ont présidé à la fondation de la France chrétienne...

Pour ce qui est de ses fondements paÏens et celtiques plus proches d'une conscience chamanique, notons que cette Pleine Lune de mai est la fête de Beltane, dite fête des sorcières où l'on célébrait les noces de l'union du dieu avec la déesse, afin que ce dieu puisse mourir pour ensemencer un nouveau cycle. Il semble bien que la Lune Noire cette année précisément conjointe au Soleil en conjonction de Jupiter nous parle bien d'une radicale prise de conscience quant à un patriarcat n'ayant fait que détruire cet ordre naturel pour instituer un monde menaçant de détruire toutes ses forces de vie qui anciennement étaient célébrées à cette occasion...

Nous doutons que le plan divin ait prévu de laisser régner ce type de prédateur plus longtemps... J'avais déjà évoqué une année 2012 dont il fallait plutôt attendre une sorte de "game over" et cette Pleine Lune y fait magnifiquement écho... Nous remercions par avance tous les serviteurs de Satan de s'être rendu si utile à Dieu qui promet d'accomplir le voeu le plus cher de ces derniers, à savoir : régner en enfer, plutôt que servir au paradis.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau