Pluton en Capricorne et astrologie mondiale

Site en cours de construction. Nous y faisons migrer pour l'heure certaines articles paru dans LA REVUE, sur le site http://www.astrologie-karmique.com. Voici un premier article paru début janvier 2008 sur l'entrée de Pluton en Capricorne.

 

2008, l'année de l'entrée de Pluton en Capricorne

 

Je prends rarement le temps de commenter l'actualité planétaire ou sociale, tant il me parait désormais plus important que chacun s'attache à dénouer son karma et évolue.

Néanmoins, nous allons cette année, vivre la première incursion de Pluton dans le signe du Capricorne. Pluton ayant un cycle d'environ 245 ans, ce n'est pas tous les jours qu'il vient ainsi s'imposer au signe représentant "le sommet" du zodiaque. L'échéance est donc d'importance... Et il convient de l'éclairer.

S'il est vrai que Pluton peut avoir une place notable en astrologie karmique, c'est principalement en raison de son caractère impitoyable de "grand justicier" : là où il passe, le mensonge trépasse... Bien que le secret, lui, puisse perdurer...

Ainsi, lors de son passage en Sagittaire a-t-on vu s'exacerber les extrémismes religieux à mesure que l'opportunisme et l'hypocrisie affairiste s'est affairée... Face au cynisme, l'homme de foi devient fou, par une simple et juste loi des proportions et des équilibres dans un monde de dualité.

Je ne m'en irai pas commenter "le monde selon Bush", mais il suffit de se rappeler que la dernière guerre irakienne s'est déclenchée tandis que Pluton passait sur le NN de l'un (Saddam Hussein) et que Pluton passait sur le NS de l'autre (Georges Bush), les deux ayant les noeuds lunaires inversés sur l'axe Gémeaux/Sagittaire.

On pourrait parler d'un simple "match nul" dans le combat et le karma de deux hommes, si ce n'est qu'il y a bel et bien mort d'hommes et que le karma collectif n'a pas gagné grand chose à suivre béatement les mensonges de la Maison Blanche (fort heureusement ouvertement dénoncés). L'Amérique, au bord de la faillite, non plus, d'ailleurs. Et il y a lieu d'être fier de l'attitude française qui a évité de se laisser entraîner et a tenté d'éviter ce "pire".

Pour mieux comprendre l'arrivée de Pluton en Capricorne, il convient de faire un petit flash back sur ses deux derniers passages en ce lieu au cours du millénaire passé pour mieux en mesurer les effets.


UNE PETITE REVISION HISTORIQUE DES DERNIERS PASSAGES DE PLUTON EN CAPRICORNE

1516 : LA REFORME (1), LA COLONISATION, LA RENAISSANCE

 

L'un des plus "récents" passages a eu lieu le 9 janvier 1516 augurant de ce temps historique que l'on a appelé "la Réforme" émanant d'Allemagne avec Martin Luther, la couronne anglaise, elle aussi, a cru bon affirmer la primauté de la royauté sur le pouvoir considéré comme corrompu de l'Eglise d'alors (1). Seul François 1er est resté inféodé à Rome, supportant quatre attaques guerrières infructueuses de Charles Quint sans broncher et instituant l'enseignement de l'Hebreu et du Grec dans les universités. Malin ce François 1er ! Plutôt que s'opposer ouvertement à la toute puissante église romaine, il donnait ainsi les moyens à l'homme de s'en affranchir plus subtilement en relisant Les Anciens dans le texte ! Quant à l'aspiration de Charles Quint à créer un empire, elle a trouvé là une sérieuse résistance...

 

Tout ça n'était bien entendu qu'affaire de politique et on doit admettre que cette "rébellion" à l'égard de la toute puissante Eglise trouve sa source dans l'invention de l'imprimerie qui eut lieu peu avant, permettant la circulation des idées. En attendant, bien des "marquis" et "petits princes" ont vu dans cette marque d'irrévérence à l'égard de la toute puissante Eglise de Rome l'opportunité de détrôner leur maître afin de prendre leur place.

 

Notons que "le Prince" de Machiavel dédicacé à Laurent de Médicis vient de paraître et qu'il ose, y donner des règles de conduite aux gouvernants. Le machiavélisme, entré depuis lors dans le langage populaire, n'est-t-il pas devenu l'expression de l'art de parvenir à ses fins par la stratégie patiente et sournoise, la dissimulation, la manipulation et la manigance ? Voilà bien la manifestation évidente d'un Pluton en Capricorne... Par ailleurs, on put, si l'on était devenu protestant, remettre en question le célibat et se marier tout en restant homme de foi.

 

Dans le même temps, on conquérait l'Amérique et du nord et du sud. On prouvait la rotondité de la terre. Magellan fait son premier tour du monde entre 1519 et 1521 : voilà que l'Homme ne peut plus douter d'une réalité affirmée, en théorie, par les savants. Les frontières de la conscience de l'humain sur la planète étaient repoussées, les modèles "éculés". La "révolution copernicienne" substituant l'héliocentrisme au géocentrisme de Ptolémée, agita l'esprit des savants mais dut rester secrète. L'inquisition sévissait puisque Galilée reprenant ces idées fut inquiété et Giordano Bruno brûlé vif en 1600, bien après le passage de Pluton en Capricorne. Ce n'est qu'en 1830 que l'Eglise admit officiellement cette nouvelle vision cosmique, plus "réaliste"...

 

Plus l'Eglise a été menacée dans son autorité morale : plus elle a été meurtrière. Et des plus grands esprits de son temps. Ce qui n'a pas empêché la survivance de leur oeuvre (ce qui devrait prouver à l'Eglise mécréante à propos des oeuvres de l'Esprit que Dieu existe !).

Et puis c'est un temps où les progrès de la navigation au long cours et l'essor du commerce maritime donnent la primauté à l'Europe côtière sur l'Europe centrale et méditterranéenne : l'Espagne, le Portugal en sont les premiers gagnants au détriment de Gênes, Venise et des ports méditterranéens. De là s'ensuivit un essor du capitalisme naissant et le début de l'occidentalisation du monde.

 

1762 : FIN DE LA GUERRE DE 7 ANS ET DES GUERRES COLONIALES FRANCO-ANGLAISES EN 1763

Il semble que les deux ennemis renoncent à s'opposer de front pour se mener une guerre plus larvée. Le traité de Paris, favorable aux anglais incitera les français à soutenir la revendication des émigrés nord américain concernant l'affranchissement de la Couronne anglaise. Ceci aboutira à un succès : l'Amérique déclarera son indépendance en 4 juillet 1776, alors que Pluton n'est pas encore sorti du Capricorne. Ce sera aussi le premier manifeste des Droits de l'Homme, bien antérieur à la révolution française (23 ans auparavant).

Car dans le même temps, on voit la création de la première Loge Franc Maçonnique en France, celle-ci émanant des couches populaires et roturières anglaises. La Révolution Française a beau avoir eu lieu lors d'un passage de Pluton en Verseau, on ne peut nier que la montée en puissance de ce réseau de solidarité secret y soit pour quelque chose concernant l'avènement d'idées révolutionnaires.

Ainsi, si les français sont parvenus secrètement à retirer à l'Angleterre un "fief" d'importance du moins ne sont-t-ils pas parvenus à attenter à sa couronne, tandis que l'influence anglaise souterraine sur la France, elle, y est parvenue.

Au niveau des idées, c'est au coeur de ce siècle des Lumières que l'on voit fleurir les premières encyclopédies universelles préfigurant notre époque où le savoir du monde entier devient disponible et accessible sur internet.

Le Capricorne représentant, sous l'égide de Saturne, la "connaissance pérenne", Pluton vient ici la "capitaliser" et mettre son héritage en forme.

 

VOYONS DONC "MAINTENANT", EN CE DEBUT 2008...

Pluton fait sa première incursion dans le signe du Capricorne, le 26 janvier 2008. Sur un plan strictement symbolique, on peut attendre de Pluton en Capricorne une révision complète de nos modèles et de nos structures, tant politiques, sociales, que mentales.

 

Sur un plan "réel" il est certain que l'avènement d'internet favorise l'émancipation à l'égard des pouvoirs en place par la "mise à plat" qu'elle favorise.

 

De même concernant l'existence de "maîtres à penser". La quasi totalité du savoir humain étant désormais disponible et accessible par ce média (le pire et le meilleur). Mais il constitue l'enjeu de guerres d'influences importantes dans le monde de l'informatisation.

Il est d'ailleurs assez curieux de constater que les politiciens y soient venus si tard, semblant ne rien prévoir de l'avènement d'une nouvelle société favorisée par ce média. Signe évident que nous ne sommes pas gouvernés par les plus "éclairés" des hommes. Preuve étant faite que le Pouvoir politique suit l'Homme plus qu'il ne le précède en anticipant son devenir : il s'en suivra ce qu'il se doit dans la conscience humaine.

C'est un premier démantèlement du Pouvoir que de constater que, comme l'homme moyen, le politique ne fait que suivre la logique financière.

Car Pluton représente bel et bien le monde opaque de la finance pour laquelle nul idéalisme humaniste ne vaut. Et jamais le pouvoir financier, par nature occulte, n'a eu à ce point les moyens de ses fins, via l'informatisation du monde et les nombreux "délits d'initiés" ainsi favorisés.

On pourra alors cauchemarder à notre aise concernant un Pluton "trônant" au Capricorne : la finance, dans son impitoyable logique économique animée par une cupidité aveugle et débridée écrasant toute prétention de l'homme à s'élever (ainsi que le veut une logique plus humaniste).

L'Ambition humaine va être mise à rude épreuve : sera-t-elle capable de s'élever au delà de la logique du "serpent monétaire" ?

Tous les héros solaires ont eu à combattre et soumettre ce fameux "serpent" et il semble bien que ce soit l'enjeu de ce passage de Pluton en Capricorne, lieu du solstice d'hiver où s'inscrit la symbolique solaire du Christ triomphant. Si l'Humanité ne s'élève pas, les moyens de manipulation, d'oppression et de destruction sont désormais en place pour l'anéantir... Que l'on soit nanti, ou non.

 

Alors ? Raidissement du pouvoir constatant que son entreprise de "manipulation" ne suffit pas ? Cynisme parfait face à "la mort de l'âme et de l'Homme" ? Danse macabre ou bien nouvelle Renaissance sur la base d'un capitalisme parvenu à sa propre outrance ? Outrance non seulement contre-productive au sens propre, mais franchement destructrice de vies humaines, d'emploi, de patrimoine naturel ?

Il faut avouer que nos nouvelles technologies sont à double tranchant et que seule la conscience humaine permettra d'infléchir le cours de l'Avenir...

Pour l'heure ? Je suis d'accord avec vous, il n'y a pas lieu de se réjouir.Mais je suis aussi d'accord avec vous : avez-vous tout fait pour avoir des raisons de vous réjouir ?

Le Capricorne, c'est aussi l'ambition intériorisée en l'homme. Avez-vous TOUT FAIT pour atteindre ce que vous visiez. Ou bien avez-vous lâchement délaissé cette ambition à supposément plus fort que vous. Ceci en vivant dans la culpabilité plutôt que dans la responsabilité ?...

Avec Pluton en Capricorne, nul ne doit être plus fort que cet instinct d'élévation et de progrès intérieur. Saturne, s'il freine Pluton, n'est qu'un affreux dynosaure prédateur. Saturne, s'il guide et canalise Pluton dans son instinct de survie, est un Maître Respectable et Vénérable, si sournois puisse-t-il être.

Et en mai 2008, nous aurons un beau trigone entre les deux, après un mois d'avril tourmenté...

Une chose est sûre : aucune élévation de l'Homme ne pourra avoir lieu sans l'élévation de chacun... Et la puissance de la finance et de la technologie laisse désormais peu de chance à l'homme d'accomplir son destin divin s'il ne remet pas totalement ses modèles, schémas et certitudes en cause.

A l'heure où l'image de synthèse nous permet de voir de nos propres yeux un monde où l'on voyage "déjà" jusqu'à Pluton comme si l'on y était (comme lors d'un "reportage" récemment passé à la télévision) exige de la part de l'homme moyen de savoir définitivement distinguer le vrai du faux et cela, par un effort de lucidité peu commun ! Il n'est plus temps de jouer les Saint Thomas ne croyant que ce qu'il voit, car l'image de synthèse* peut incroyablement nous en faire voir !

 

ET LA TRADITION DANS TOUT CA ?

Ce que j'appelle Tradition est ce qui survit et se transmet, malgré les modes et les époques. Elle évolue au rythme de diverses "révélations" mais ne perd jamais son essence première qui est celle de l'achèvement du Grand Oeuvre divin.

La Tradition nous rappelle que le 1er degré du Capricorne est la sphère de "la Porte des Dieux"** tandis qu'à l'opposé, au premier degré du Cancer, il y a "la Porte des Hommes", ou encore "des ancêtres".

Ceci nous rappelle bien le but de l'homme issu de la matrice cancérienne pour s'élever vers Dieu (figuré tout d'abord par ses parents), au niveau du Capricorne, dans une logique ascensionnelle en forme de spirale, au gré d'étapes se dévoilant progressivement. Et ces "étapes" semblent bien signifiées par Pluton en Capricorne.

 

Ceci vaut pour l'homme individuel comme pour l'Homme Universel.

Puisque la Tradition n'est pas morte et s'exprime encore sur internet*** : espérons que le meilleur de Pluton au Capricorne aura lieu. Mais il n'aura lieu que si l'on envisage son pire : totalitarisme sournois d'une main mise financière et technologique complète étouffant totalement l'Humanité...

C'est ici, peut-être, que "l'homoreligiosus" pourra émerger en s'instruisant notamment de l'oeuvre de Mircéa Eliade sur son héritage spirituel et prendre ainsi la place d'un "homofinanciarus" encore coupablement ignorant de lui-même et usurpateur...

Venus sera conjointe à Pluton lors de son entrée en Capricorne. Nous aurons donc les deux maîtres symboliques de l'axe Scorpion/Taureau au sommet et nul ne pourra plus rêver d'un "accomplissement" qui se fasse sans compréhension de cet axe qui concerne tout autant la sexualité que l'argent et la finance (et bien entendu notre vision de la mort).

Car ce sont les deux moyens par lesquels on peut se laisser manoeuvrer et manipuler, au détriment d'une ambition ultime d'ordre spirituel... Parler "argent"' devient tout aussi important que parler de "sexe"... Afin d'assainir tout le karma humain qui y est lié. En effet, tout chrétien qui se respecte devrait se rappeler que dans la Bible il est dit "Tu ne prêteras pas avec intérêt". Or, que fait la finance mondiale, sinon cela ? Est-t-il "chrétien" d'acheter ou de vendre de l'argent à 19% d'intérêt ? Ne cherchons pas ailleurs le "malaise" de notre société.

 

Alors, les deux maîtres de l'axe Taureau/Scorpion pourront "régner", "trôner" pour le meilleur.

Car entendons nous bien : il n'est pas dit "Tu ne prêteras pas", il est dit "tu ne prêtera pas avec intérêt" ce qui signifie : tu ne feras pas fructifier ton capital plutôt que ton travail, mais si tu es nanti, tu aideras ton prochain à prospérer, lui aussi.

A l'heure où le temps s'accélère tandis que l'endettement est tel, qu'on ne paye plus que le temps qui passe, -c'est à dire les intérêts- sans jamais absorber la dette, ce conseil "religieux" frappé du sceau du bon sens devrait résonner enfin dans les esprits pour voir où est "la faute".

Il n'est pas déconseillé de vendre des productions avec profit, il est déconseillé de prêter avec intérêt... Nul ne devrait pouvoir prétendre agir au nom des chrétiens et de la bible s'il ne respecte cette parole...

Que l'humanité se hisse au sommet d'elle-même en renonçant à faire mentir ce en quoi elle croit : l'Amour et le "bien" de Venus, la vérité implacable de Pluton exprimé par leur conjonction au sommet...

Ainsi elle évitera de mettre au sommet du monde ceux qui corrompent ses valeurs et les détruisent, ce que peut signifier Venus/Pluton : une image de "la grande prostituée"...

Sur le plan culturel, ce Pluton Capricorne n'est pas sans faire écho au mouvement littéraire qualifié pour la première fois en 1925 de "Réalisme magique", ou encore au "Surréalisme" de Breton : Pluton portant à son extrême le réalisme capricornien pour lui faire transpercer les structures spatio-temporelles qui limitent sa perception de "réalités" plus ultimes...

Souhaitons donc que Pluton vienne mettre le turbo à une logique "ascensionnelle" où l'homme pourra véritablement transcender ses limitations matérielles, (notamment par un juste rapport à l'argent et à la redistribution de celui-ci)... Il s'agira, pour cela, de ne pas prendre des vessies pour des lanternes... Et puisque l'on nous dit dans les publicités : "ce n'est pas de la magie, c'est de la science", il convient alors d'apprendre à distinguer la "science blanche" de la "science noire", comme il en est de la magie...

Une "science" qui se joue de nos illusions via l'image de synthèse en nous donnant à voir ce qui n'existe pas, peut, à juste titre être qualifiée "d'illusionniste".

Au moment où Pluton entrera en Capricorne, Neptune en Verseau sera encadré par Chiron et surtout Vesta. Vesta, dépositaire et gardienne du "feu sacré" promet de brûler bien des illusions, tandis que Chiron s'apprête à réparer un psychisme humain construit sur de fausses croyances. Quoi qu'il en soit, cet encadrement de Neptune par Chiron et Vesta confirme bien que ce sont ses croyances et sa spiritualité que l'Homme Universel devra réviser. C'est bien le défi que lui lance la Lune Noire alors en Scorpion qui, en stigmatisant Pluton, met l'homme au défi de se transformer pour survivre à la désagrégation.

Si la "porte des dieux" est étroite, elle n'en est pas moins accessible... Et cette mise en perspective historique du passage de Pluton en ce lieu doit nous faire mesurer le long chemin secrètement parcouru (et les virages savamment négociés) par l'Homme pour y parvenir...

Toutefois, seules la lucidité, l'authenticité et la transparence voulues par Pluton pourront lui en communiquer le mot de passe secret...

 

© Laurence LARZUL 1er janvier 2008

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau