Lune Noire conjoint Noeud Nord

EFFONDREMENT ? Etes-vous sûr d'avoir bien compris ?

 

 

EFFONDREMENT, Etes vous sûr d’avoir bien compris ?

 

On observe sur le web une tendance à se « passer le mot » sans réfléchir à la signification de ces derniers et cette notion « d’effondrement » en fait partie. On répète, on répète, mais on ne réfléchit guère. Je voudrais donc inviter la bien pensance new age qui semble se réjouir d’une telle perspective à réfléchir.

 

Cela, toujours dans l’esprit de l’astrologie karmique qui invite à revenir à « la cause des causes » et se pencher donc sur le passé et l’histoire afin de voir ce qui a généré un karma. Cette logique suppose qu’en revenant sur « son erreur » on la corrige afin d’en minimiser la conséquence karmique. Ce serait « la bonne pratique » de l’astrologie karmique telle que je l’enseigne et non pas « une mode » à suivre comme le font certains, s’intitulant tel, sans avoir mesuré la profondeur philosophique de cette dernière, suivant « l’esprit superficiel et mercantile » de notre temps où l’on « divertit » plutôt que l’on « enseigne ».

 

Etant auteur sur le sujet depuis 30 ans, je ne m’attendais pas à observer une telle déviance. J’espérais au contraire rendre un peu d’éthique à la pratique. Car s’il en fait commerce, l’astrologue doit être conscient au premier chef : de son karma à lui. Avant que de prétendre guider les autres sur la voie de sa libération karmique. Charité bien ordonnée commence par soi-même.

 

Ma formation a à dessein non seulement de « former des astrologues sérieux et compétents » mais aussi de guider l’étudiant vers son progrès spirituel. On ne peut aider autrui qu’à mesure que l’on a su s’aider soi-même. Sinon : on le fourvoie comme on se fourvoie soi-même. Ce qui d’un point de vue karmique, n’est pas sans lourde conséquence. Non, tout le monde ne peut s’improviser « guide ».

 

 

EFFONDREMENT MORAL

Je vais donc poster ci-dessous 2 vidéos rappelant « la génèse » d’une subtile décadence morale que personne n’a vu venir. A commencer semble-t’il par la génération des Soixhantuitards qui a cru « se libérer » sans voir la manipulation dont ils étaient l’objet.

Non que je prône le retour à « un ordre moral » comme peuvent le faire certains réactionnaires tels que les catholiques intégristes, bien au contraire, il aurait s’agit à mes yeux de rétablir la raison et la nécessité de cette éthique pour chacun en rétablissant la conscience du karma au plan individuel avec ses conséquences au plan collectif.

 

Je parle de « sourds » en référence à l’Apocalypse de Saint Jean car on observe de plus en plus cette « surdité psychologique » de ceux qui ne veulent : « ni voir, ni entendre, ni savoir... », les autruches trouvant plus convenable de se mettre la tête sous le sable que d’opérer une « prise de conscience » et d’attendre ainsi son inéluctable cancer.

 

La chance de cette « prise de conscience » est pourtant donnée à tous. Je suis par exemple en conversation avec une consultante qui à l’occasion du passage de Pluton au carré d’Uranus sur son nœud nord l’a faite quasi « de force » suite à… Une piqûre d’abeille !

 

Preuve que tant que l’on est pas rendu à un véritable état « contre-nature » (ce qui est le fait de la perversion), la « nature » elle-même peut nous guider. Enfin… Ce qu’il en reste parmi les abeilles ! Cette piqûre a provoqué un « choc anaphylactique » qui l’a entièrement désinvestie de son mode de vie d’alors, suscitant une obligatoire « remise en question » à laquelle elle ne pouvait échapper selon son programme karmique.

 

En effet, on voit une Lune Noire conjointe à son Noeud Nord dont je dis dans mon livre « Comprendre la Lune Noire » qu’elle « ne s’est pas laissé d’échappatoire » en s’incarnant, cet aspect marquant « l’urgence » à évoluer. D’autant que son thème présente en outre un carré de Pluton à l’axe des nœuds et un ascendant Scorpion, tout cela indiquant « un tournant » important en cours de parcours où il conviendra, le plus souvent, de changer radicalement son fusil d’épaule.

 

Il est évident que dans mon ouvrage « La Prévision des Echéances Karmiques » je n’allais pas avertir : « vous allez être piqué par une guêpe » à l’interprétation du transit de Pluton au Noeud Nord ! Mais ceci pour souligner qu’à « la nature » tout les moyens sont bons pour favoriser l’éveil et le réveil. Ceci n’est pas passé sans une sérieuse « destabilisation » bien entendu, à la suite de cette piqûre, elle est resté « paumée » 3 ans.

 

Là est bien le sens de mon œuvre : permettre d’anticiper de telles échéances pour en adoucir le virage et éviter de telles difficiles destabilisations. En les anticipant, on se prépare à « faire son miel » en étant dans une démarche d’évolution « consciente » qui évite que l’inconscient (soit l’âme) nous bouscule trop brutalement à cette même fin évolutive.

 

 

GOUVERNER C’EST PREVOIR

Qui a dit « Gouverner c’est prévoir » ? Je ne sais plus, mais je dirai que « pour SE gouverner, il convient de prévoir les diverses étapes de notre évolution». C’est le but et la finalité de mon enseignement enjoignant tout un chacun à « devenir son propre guide ». Cette personne m’aurait consultée ou aurait lu mes livres avant, ce « cap » aurait pu être adouci car anticipé puisqu’alors : elle aurait consciemment pris en main sa destinée.

 

Force est de constater avec l’expérience toutefois, que la plupart a besoin de ce type de « destabilisation » pour commencer à s’intéresser à l’astrologie et tout ce qui peut « nourrir » le sens de sa vie qu’ils vivaient auparavant sans recherche personnelle. « La souffrance » reste alors pour beaucoup le seul moyen d’accéder : à la conscience. Dans le meilleur des cas, je le précise, car faute de guide, certains font du vinaigre au lieu du miel et vont de mal en pis, par conséquent.

 

LA RECHERCHE GOOGLE

Si vous entrez le mot « effondrement » wikipédia vous sort « théorie de l’effondrement » comme on vous parle de « théorie de la conspiration ». Comme si là n’étaient que « théories » sans preuve ni sans fondement.

 

Les 2 vidéos ci-dessous, dont celle de Serge Monast, avertissaient pourtant de ce mouvement insidieux puis 1967 !!! J’avais alors 5 ans, mais c’est ma propre intuition qui m’a fait observer les faits avec suspicion. Ce genre de livre ne vient à notre connaissance que depuis l’avènement du web. Il est resté sinon confidentiel et pour cause, j’imagine que beaucoup ne voulait pas que son contenu soit « éventé ».

 

Il me paraît important toutefois, surtout à l’adresse des new ageux qui répètent les mots d’ordre sans réfléchir et se réjouissent d’avance d’un tel « effondrement » de rappeler son origine. Car c’est seulement à cette condition que si un tel « effondrement » se produisait il produirait d’heureux fruits, plutôt que l’aggravation des choses !

 

Car c’est une grande vérité : « celui qui ne s’instruit pas de l’histoire, se condamne à la répéter ». Ce qui veut dire au plan karmique : à ne JAMAIS évoluer vers sa libération. Ce qui, lorsqu’on est véritablement « spirituel » apparaît comme « grave ». Voilà pourquoi j’évoque la superficialité de ceux qui JAMAIS ne soulignent ces choses.

 

 

INDIVIDUATION N’EST PAS INDIVIDUALISME

Et si je me consacre plus particulièrement à l’individu, ce n’est pas pour encourager l’égoïsme et l’individualisme ambiant qui est le « vice » de notre temps. Mais bien pour lui rappeler son importance au sein de la grande mécanique céleste et donc : sa responsabilité dans le cours des choses.

 

Ce que qu’enseigne avant tout l’astrologie, c’est la tolérance ainsi que notre participation naturelle au « grand tout cosmique ». On ne saurait donc rester le nez vissé sur son nombril avec une telle connaissance.

 

On doit donc développer la conscience qu’un bon aspect planétaire touchant notre thème ne donnera que de maigres effets si l’ensemble de la société va mal. Exemple : allez-vous trouver un travail tandis que le taux de chômage subit une augmentation alarmante ? Allez-vous devenir riche alors qu’une crise économique menace ? Non : notre destin individuel dépend du devenir collectif et un aspect planétaire : du contexte général.

 

 

« EVASION » et « LIBERATION »

On ne peut raisonnablement espérer une « libération karmique » tout en cédant aux « évasions illusoires » qui ne sont là que pour vous distraire des choses vraiment sérieuses dans notre société du divertissement.

 

C’est pourquoi j’invite tout à un chacun à savoir s’il veut simplement « s’évader » grâce à quelque paradis artificiel qui ne feront que le retarder sur le chemin ou bien s’il vise un VRAI progrès spirituel vers sa libération ?

 

Céder au chant des sirènes sur le chemin est le meilleur moyen de ne jamais être libéré et de se laisser entraîner dans « la chute de l’effondrement » tel que voulu par ceux qui veulent votre esclavage et non pas : votre libération. Voyez donc comme « l’évasion » est très différente de « la libération » et qu’il est très important de rappeler cette nuance pour guider.

 

On a bien sûr le droit de « se changer les idées » lorsque les ennuis pleuvent, mais il est plutôt conseillé de s’arimer solidement à une connaissance telle que l'astrologie qui nous permette de « sortir par le haut » des difficultés existentielles.

 

Ces 2 vidéos vont vous éclairer sur ce à quoi, personne n’a fait attention, se laissant ainsi entraîner sur « la mauvaise pente ». S’il y avait eu davantage d’éthique, de vigilance et de conscience : nous n’en serions pas là. Si nous savons qu’il ne faut pas demander à nos politiciens corrompus de développer de telles vertus (jamais un seul ne m’a consultée à part quelques maires, ce qui en dit long) le citoyen, lui, peut passer outre en s’informant au-delà de leurs mensonges.

 

Et toutes les « danses du ventre » destinées à vous voiler la réalité des faits doivent être vues comme « une distraction » de l’essentiel. Ce que personnellement je n’ai jamais perdu de vue, car si l’on parle « d’essentiel » on parle aussi : de votre essence divine.

 

C’est la préserver, donc, qui est le PLUS ESSENTIEL.

 

 

Je suis donc désolée si je ne peux "donner ma bénédiction" à des mots d'ordre aberrants tels que : "il ne faut pas utiliser le mental", "il ne faut pas juger", "il ne faut pas être dans la dualité" que se répètent en boucle les "faux spirituels" car s'ils étaient vrais, ils se rendraient compte par eux-mêmes des stupidités qu'ils énoncent ainsi !

 

Il faut bien au contraire : ouvrir grand les yeux, bien analyser la situation afin distinguer et discriminer le bien du mal afin de prendre : la bonne voie !

 

 

 

© Laurence Larzul - le 14 septembre 2019

 

 

Lire la suite