Lune Noire

On a démasqué Eso Malice - Petit cours sur le Soleil en XII...

 

 

Bonjour à tous,

 

Depuis au minimum 3 ans un individu agissant sous le profil Eso Malice passe son temps à nuire aux échanges astrologiques sur les groupes en y semant calomnie, désinformation et conflits (de nombreux astrologues fréquentant d'autres groupes que le mien s'en sont plaint à moi). Ceci, dans le langage informatique des "habitués" du web s'appelle "un troll" (voir vidéo en fin d'article) dont l'action consiste à créer des conflits délibérés, de la désinformation et de la confusion. J'ai donc signalé le fait qu'il y a de pseudos astrologues sur les groupes d'astrologie agissant davantage comme des trolls que des astrologues.

 

Curieusement, c'est à chaque fois pour faire de la publicité pour Denis Labouré, est-ce un hasard ?

 

Je n'ai pas été la seule à être concernée par ses calomnies, mais étant connue depuis les années 90 dans le monde astrologique où de nombreux acteurs m'ont témoigné leur reconnaissance pour mon oeuvre qui les a éclairés, je peux juger de ma notoriété, mon école étant en outre présente avec mon école depuis l'an 2000 sur le web. Récemment encore, une néophyte ayant rencontré des astrologues de sa région m'a dit qu'ils ne juraient que par moi et mon travail. Mon forum avait déjà subi de nombreuses attaques depuis 2000, mais nous n'avions pas cherché à identifier l'origine dans la mesure où le web, par nature, draîne de nombreux déséquilibrés.

 

Dès 2003 toutefois, le forum tout d'abord public avait du prendre un tour privé réservé à mes élèves, notamment à cause d'une certaine Lune Soleil le fréquentant ce qui m'avait valu des menaces de magie noire dont je précise qu'elles avaient été mise en pratique. J'ai du payer quelqu'un pour l'identifier et le neutraliser. Pourtant, ma présence sur le web avait été fort bien accueillie à l'époque où régnait un bien meilleur climat sur le web. Mais c'était donc mes premiers déboires sur le web avec "des ennemis" de la lumière. Les échanges avec mes lecteurs et élèves ont été publiés depuis sous de petits livrets intitulés "Dialogue avec Laurence Larzul" pour que les nouveaux élèves puissent se "mettre à jour" des questions subsidiaires relatives à mon enseignement.

 

Dès 2016, des lecteurs avaient pris photo d'écran des calomnies à mon sujet, notamment sur le groupe "Discutons Astrologie" dont ils étaient partis outrés de ce qu'ils entendaient et des agressions qu'ils subissaient dès lors qu'ils me citaient en référence. Je ne passe en effet pas mon temps à surveiller les échanges sur les groupes, ce sont des pratiquants de mes ouvrages qui m'adressent copie de ce qu'ils lisent sur mon compte. Force est de constater que les calomnies, de façon générale, émanent systématiquement de l'école de Denis Labouré prétendant, en outre, que l'astrologie karmique aurait des origines indiennes, ce qui n'est aucunement le cas. L'Inde a toujours enseigné la réincarnation n'ayant pas eu à subir le joug de l'église catholique et de son inquisition, mais n'a aucunement développé une connaissance astrologique à ce sujet. Le prétendre est mentir. Je suis allée en Inde et j'ai pu juger par moi-même d'un charlatanisme équivalent à celui de la France là bà, si ce n'est pire sur le sujet de l'astrologie. Je vous recommande le site d'Osho par exemple où l'on vend du thème sur ordinateur, vous n'y trouverez qu'une pâle copie de la véritable "astrologie karmique" dont je suis une figure majeure en France. L'astrologie karmique que j'enseigne a des origines occidentales dûment répertoriées, le premier auteur connu sur le sujet étant l'américain Martin Schulman qui a été traduit dans divers pays comme le sont les auteurs américains en général.

 

Mes propres ouvrages ont perfectionné et développé cette approche pour la rendre encore plus juste et pertinente car fruit de mes recherches et inspirations, sur la base d'une connaissance astrologique Traditionnelle dans laquelle j'ai introduit les indices que sont la Lune Noire et les Noeuds Lunaires. Ces derniers sont connus de longue date en astrologie, mais les astrologues du passé, faute d'être ouverts à la réincarnation étant donné que l'Eglise catholique a massacré en les traitant d'hérétiques tous ceux qui l'enseignaient, n'a pu être développée.

Dans les années 2000, la recherche Google permettait d'accéder à des sites étrangers et j'ai vu des sites roumains, finlandais et autres pays de l'Est citer mon nom et mes livres. Selon un site allemand, mes livres étaient ce qu'il y avait de plus "abouti" en matière d'astrologie karmique.

 

Je suis désolée de faire le constat de la malhonnêteté de Denis Labouré qui à présent prétend que je ferai un plagiat de l'auteur d'un article paru en 1953 aux Cahiers Astrologiques. Il s'agirait d'un certain Mériel, inconnu de moi bien que j'ai écrit, il y a longtemps, tout un historique des diverses publications existant sur le sujet (à lire : ici).

 

DENIS LABOURÉ, LA WICCA ET JACQUES COUTELA

Dans cet historique, le nom de Denis Labouré apparait bien, mais pour avoir écrit la préface d'un certain Jacques Coutela qui était à la tête de la branche française de la Wicca, secte considérée comme satanique par Gilbert Abas, ancien policier, parti en guerre contre ces dernières depuis qu'il était à la retraite. On trouve des vidéos témoignages de ce dernier sur Youtube. J'avais su de fait que ce Coutela s'était suicidé suite à un passage à la télévision dans les années 90. J'avais eu écho qu'il s'agissait de "règlement de compte" avec des satanistes convoitant la tête du mouvement Wicca en France. Je ne saurai donc trop mettre en garde ceux qui se laissent séduire par son discours revendiquant un retour au paganisme des sorcières et se prétendant "féministes" à ce titre. Je précise qu'ayant pris connaissance des divers ouvrages que je cite dans la bibliographie sur la Lune Noire, celui de Coutela m'était apparu comme le pire, étant donné la bassesse d'âme qui pouvait s'y discerner. Ce monsieur aurait dirigé une boîte parisienne tendancieuse et licencieuse "Aphrodite". C'est donc cet ouvrage paru en 1992, un an après le mien paru en juin 1991, que M. Denis Labouré a préfacé. Ce qui permet de juger de son entourage et de ses fréquentations.

 

A présent, donc, selon un envoi d'Eso Malice et Jacqueline Kohphagan, sa complice "repérée", ce Denis Labouré prétendrait que j'aurais plagié l'auteur de cet obscur article paru en 1953 aux Cahiers Astrologiques. Encore eut-il fallu que j'en ai connaissance, n'ayant jamais été abonnée à ces Cahiers de Volguine et n'étant pas encore née en 1953. Le vice de cette fausse affirmation, c'est que vous devrez payer 60 euros pour avoir accès à cet article sur le site de Denis Labouré pour la vérifier. Or, on trouve cet article à disposition gratuite des abonnés des Cahiers Astrologiques et mon propre ouvrage se trouve dans toute bonne librairie à 18 euros. Là encore, on voit donc Denis Labouré faire commerce et donc profit de l'oeuvre d'un autre, comme à son habitude de "repreneur de fonds de commerce". J'invite donc quiconque est près à se faire gogo, à aller vérifier le contenu de cet article pour pouvoir en juger et ainsi vérifier si je l'aurais copié. Je n'ai personnellement pas été vérifier puisque je sais la vérité. Mais je vous laisse donc juger de la "manipulation" visant à faire de la pub à ce Denis Labouré sur mon dos.

 

Ce qui est certain, au vu d'un autre PDF transmis par Eso Malice sur les noeuds lunaires et qu'une lectrice a publié sur mon groupe afin que tout le monde puisse en juger de sa médiocrité en comparaison de mon travail, c'est qu'il n'y a là que démonstration d'ignorance. Une personne fait l'étude de 50 cas, tandis que j'ai 40 ans de pratique et donc des milliers d'études de cas. Ce document, prétendant à nouveau émaner de l'école de Denis Labouré en tire la conclusion que nul n'est besoin de parler de réincarnation pour aborder le sujet. Je prétends tout à l'inverse qu'on ne peut en parler et les comprendre indépendamment de cette approche réincarnationniste. Mon livre "Découvrez votre Destinée Grâce à l'Astrologie Karmique" ressorti chez Grancher en 1996 après une première publication en 1990, a contribué à populariser les noeuds lunaires dans la pratique astrologique et a été un best seller. Depuis sa première parution en 1990 chez de Vecchi, il a fait évoluer la pratique. A l'époque de la rédaction de mon livre "Comprendre la Lune Noire", en 1991 j'avais discuté avec Francis Santoni d'Auréas sur son calcul. Lui-même l'avait intégré dans son logiciel sous pression de ses clients, sans être convaincu du tout. J'ai trace de notre échange. 

A l'époque donc, on doutait encore et de l'importance de la Lune Noire et de celle des noeuds lunaires : grâce à mes ouvrages chez des éditeurs grand public, les astrologues ont de façon générale fait évoluer leur pratique en conséquence en les introduisant dans l'étude d'une carte astrale car ils ont pu en mesurer la validité. On peut considérer, donc, quelques 30 ans plus tard que grâce à mes livres, ils sont entrés dans "les classiques" de l'astrologie.

 

Prônant une astrologie Traditionnelle (par laquelle j'ai débuté aussi à la fin des années 70) et que je connais donc aussi bien que Denis Labouré, ce dernier ne s'est fait connaître qu'en republiant de vieux livres d'astro dont il n'est même pas l'auteur mais dont il fait profit. Il n'a donc strictement rien apporté à la connaissance que je n'ai déjà expérimenté dans mes débuts encore adolescente, pour en constater l'inefficience. 

 

C'est d'ailleurs ce qui a motivé la publication de mon propre enseignement pour faire évoluer notre pratique après 10 ans de pratique traditionnelle dont j'ai pu mesurer les égarements. Si l'astrologie Traditionnelle ne m'avait montré ses limites à dire juste et vrai, je n'aurais jamais éprouvé la nécessité d'enseigner et innover pour perfectionner notre art. Et je suis reconnue pour telle dans le monde astrologique. Mes livres ont été porté en outre par tout un courant spiritualiste très au fait de la notion de karma car comme le disait V. Hugo : "nul ne peut s'opposer à une idée dont l'heure est venue", voilà tout.

 

J'ai publié par ailleurs des articles d'astrologie mondiale pour Astralis (publication du Cedra) et Urania dans les années 90. Denis Labouré aussi et il a donc été comme tous les astrologues informé de la parution de mon livre "Comprendre la Lune Noire" auquel Astralis a fait écho à l'époque de sa sortie. Comment se fait-il donc que mon livre fasse référence pour de nombreux astrologues mais qu'ils soient dénigré par Denis Labouré au profit d'un obscure auteur des Cahiers Astrologiques qui n'a en rien fait date ? Ce qui aurait été le cas s'il avait contribué à un progrès de notre connaissance pourtant, étant donné que le sujet restait méconnu mais qu'il y avait eu déjà la publication de Georges Ruchet aux Ed. Dervy dès 1985, dont un Hadès semble s'être instruit puisqu'il a publié sur "les astres noirs" aussi.

 

WIKIPEDIA DEVENU INSTRUMENT DE PROPAGANDE SCIENTISTE

Il a existé longtemps une page Wikipédia sur le sujet de la Lune Noire, mais on verra ici que la datation des parutions est fausse puisque mon propre livre est paru en même temps que celui de Jacqueline Aimé, très exactement : en juin 1991. J'avais rencontré cette dernière d'ailleurs lors d'un salon astrologique où nous nous étions trouvées côte à côte. C'est depuis ma publication que des Bériault (canadien) ou d'autres l'ont interprété sous l'angle jungien. Cet article wikipédia est en outre commenté par des détracteurs rationalistes, ce qui n'était pas le cas en son ancienne version. Evoluant de longue date maintenant sur le web, j'ai pu juger de la venue de tels détracteurs s'employant à dénigrer systématiquement l'astrologie et n'en ayant qu'une connaissance lacunaire (voire aucune) étant incapable par exemple de dater ma publication correctement. Défiez vous donc de wikipédia de toute évidence envahi par des "scientistes" visant à dénigrer toute connaissance traditionnelle pour faire valoir un développement humain passant par la technologie sous le nom de "Transhumanisme" (plutôt qu'un développement de nature plus spirituelle comme je l'enseigne). 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lune_noire_(astrologie)

 

En outre, ma fiche y a été effacée et je vous recommande d'aller voir comment on y présente le grand C.G. Jung comme un simple sous-fifre de Freud qui n'aurait donc pas développé un enseignement bien plus profond et juste de la psyché humaine. C'était pourtant un fin connaisseur de l'alchimie et praticien de l'astrologie dans le cadre de sa profession de médecin. En bon "traditionnaliste" il a en effet complété ses études de médecine avec l'astrologie comme le préconisait Hippocrate qui disait que nul ne pouvait se prétendre médecin s'il ignorait l'astrologie. C.G Jung a donc été un de nos derniers "grands érudits" en matière de philosophie et d'ésotérisme mais a principalement publié en anglais et en allemand, sa langue natale. Il n'a été traduit que tardivement en France. Ceci ne plait bien sûr pas aux rationalistes cherchant à imposer une science sans âme comme seule référence. Une science donc coupée de toute Tradition authentique, à la différence de l'astrologie qui en est "mère" je le rappelle.

 

Wikipédia a donc peu à peu perdu toute crédibilité, étant devenu un instrument de propagande scientiste, animé par de sombres ignorants sans culture. Quand il ne s'agit de propagande purement politique. Il faut savoir en effet qu'il y a toute une armée de Zététicens formés à dénigrer toute connaissance alternative et philosophique nous venant de la Tradition. Ceci pour des besoins purement commerciaux puisque nous avons appris notamment récemment le déremboursement de la médecine homéopathique aussi dénigrée par ces gens. Il a été aussi question d'attaques visant la phytothérapie et l'interdiction de nommer les vertus des plantes au niveau européen. Comme pour les boutiques ésotériques, nous voyons des herboristeries existant de longue date à Paris devoir fermer boutique. Nous attendons les suites, mais ceci menace grandement les médecines douces en général au profit d'une allopathie de plus en plus mise en cause pour son caractère toxique. Que restera-t'il dès lors à l'humanité pour se soigner sans danger d'aggraver son état de santé ?

 

LA NÉCESSITÉ D'ÊTRE VIGILANT

Je suis très vigilante sur ces questions et dénonce régulièrement cette propagande mensongère d'où qu'elle émane d'ailleurs car ces "attaques" à la Tradition ne concernent pas que l'astrologie. Ce n'est que tardivement que j'ai découvert les écrits de Rudolph Steiner, contemporain de la montée du nazisme, mettant en garde contre cette "police de la pensée" dès les débuts du XXème siècle.  Etant donné que je m'oppose de longue date contre cette propagande et à l'interprétation astrologique par ordinateur, c'est probablement à ce titre que je suis devenue la cible de ces gens. Faisant oeuvre de lumière pour éclairer l'humanité, je suis pourtant en cohérence philosophique avec mon oeuvre visant la défense des âmes en danger.

Je cite et serine régulièrement Rabelais nous prévenant de longue date que : "science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Mes propos sur ces questions vont donc de paire avec mon enseignement en astrologie karmique restituant là encore "une vérité traditionnelle" occultée par l'église catholique mais connue de Pythagore et de Platon et des premiers chrétiens. On s'étonne donc que ces gens se recommandant pourtant de ces grands noms historiques fassent l'impasse sur l'essentiel de leur enseignement à l'époque "scientifique". En effet, Pythagore disait tenir de ses vies passées la connaissance de l'harmonie et de ses lois. Voyez donc la foncière malhonnêteté intellectuelle de ces gens "dénaturant" les propos de ces maîtres du passé tout en récupérant leur nom pour leur "brillant", en ce qu'ils sont des valeurs sûres ayant traversé les âges avec lesquels ils peuvent attirer des innocents.

 

Avant même d'être astrologue, je suis "un guide" pour les âmes et la préservation de cette dernière a toujours été "mon axe". Beaucoup m'ont témoigné avoir "retrouvé la foi" grâce à mes ouvrages, d'ailleurs. D'autres m'ont fait savoir qu'ils avaient été pour eux "une révélation". Et c'est régulièrement que je reçois des messages de praticiens épatés par la justesse de mes livres lorsqu'ils les pratiquent et les appliquent à de nombreux cas. Car c'est cela la véritable "rigueur scientifique". Elle doit pouvoir s'appliquer à tous les cas de figure, et non pas seulement à un ou deux cas, selon la plus ou moins bonne "inspiration du moment" laquelle est neptunienne. La "rigueur" elle, est de nature saturnienne et devienne pérenne, ce qui est la seule condition pour s'appeler vraiment "science" : quand un point de vue "théorique" est validé par la pratique et donc, par le temps. C'est cette "logique" qui relie "la connaissance" authentique à : Saturne.

Ayant Saturne au NS en IX : je suis née avec cette exigence de rigueur.

 

ASTROLOGUE ET CARTÉSIENNE

Car oui, je suis française, baignée à ce titre dès ma tendre enfance dans un cartésianisme dominant, et j'ai à ce titre, développé scepticisme et rigueur, ne me contentant pas du tout d'affirmations gratuites, d'approximation, de justifications a posteriori (trop communes avant moi) ou de simples croyances. C'est pourquoi, mes livres et les interprétations qu'on y trouve ont été écrits dans cet esprit de rigueur afin de convaincre "rationnellement". Il m'apparait donc logique que mes lecteurs les travaillant en soient convaincus puisque c'est bien à cette "rigoureuse démonstration" que j'ai travaillé. En science, on appelle cela "de l'élégance" : la faculté à convaincre sans ennuyer avec "une cuisine" ou de "savants calculs" que ne peut ni comprendre, ni suivre, un auditoire profane et néophyte.

 

C'est donc "cette puissance" qui est reconnue à mes livres pour qui les a lus et étudiés. Je conçois donc que ceux qui ne veulent pas que la vérité soit connue les jugent "dangereux". Car oui, selon des lecteurs : ils n'ont, à cette heure, jamais été égalés.

 

Bien entendu, il faut soi-même être doté d'une grande culture pour pouvoir démentir les affirmations que ces sieurs prétendant exercer "une police de la pensée" en toute mauvaise foi. C'est rarement le cas des amateurs d'astrologie puisqu'on a fait de cette dernière une "sous-culture" réservée aux ignorants (selon eux, alors que par le passé, seuls de brillants esprits en étaient tenants).

Voilà bien un point de vue de ceux qui n'ont aucune idée de "la réincarnation" de grands esprits naissant avec le solide bagage des expériences passées et ayant pour fin de maintenir : LA CONNAISSANCE AUTHENTIQUE et la transmettre. Si la connaissance astrologique est venue jusqu'à nous, ce n'est pas grâce à de quelconques "pontes" officiant à l'université, mais grâce aux praticiens qui ont publié et l'ont perfectionnée. A cet égard, je précise que c'est à Georges Antarès que je dois mes excellentes bases, même si je les ai perfectionnées par ma propre expérience. Je rappelle donc cette évidence : c'est dans les livres que l'astrologie s'apprend. Nul ne peut se prétendre "astrologue" sans en avoir une certaine quantité dans sa bibliothèque et, ce, de toutes les "écoles", je le précise. Je fais partie de ceux qui avaient déjà une pratique de 10 ans à son actif avant d'écrire mes propres livres à 25 ans et une solide bibliothèque héritée de ma mère formée à l'école de De Villée et de ce qui s'appelait à l'époque "l'Institut Psychique Scientifique", aussi leur est-il difficile de "m'en conter".

 

Je prends donc de bonne grâce les attaques qui me sont faites puisque je suis moi-même hostile à ces gens voulant ramener les esprits à l'âge de pierre ou à de simples "techniciens" scientistes et incultes. Fort heureusement pour le monde, il a toujours existé de grands esprits éclairés pour s'opposer à ce savoir qui se voudrait "universitaire" mais tout aussi corrompu que notre gente politique puisque dépendant d'eux. Et pour qui suit un tant soit peu les informations actuelles, cette tendance au rabaissement de l'enseignement n'a fait que s'aggraver avec le temps (voir ici le témoignage d'un professeur ayant dénoncé cela). Mais déjà, toute jeune, je m'opposais à mes professeurs de lycée, notamment en philosophie pour leur médiocrité. Dès ma jeunesse j'ai pu juger de la sombre ignorance qu'ils prétendaient enseigner en appelant cela sans honte "philosophie". L'enseignement du grec est menacé, c'est pourtant par sa connaissance que l'on se souviendra que l'étymologie du nom veut dire "amour de la sagesse" et si vous la voyez régner actuellement : dites le moi. J'observe pour ma part un monde devenant chaque jour plus fou et ignorant et le projet, sous l'égide de la technodictature d'effacer tout bonnement la philosophie des anciens de l'enseignement.

 

Je rappelle donc qu'être "universitaire" n'est pas toujours synonyme "d'érudition". Cela veut dire convoiter un poste ou une fonction pour y exercer un pouvoir dans le domaine de la connaissance. Ceux qui y entrent par "amour de la connaissance", sinon, vont de désillusion en désillusion. Le vrai et authentique "savoir s'enseigne de longue date hors université car seuls les "connaisseurs" tels que moi peuvent juger de la malhonnêteté et de la médiocrité de l'enseignement universitaire.

 

ESO MALICE MIS A NU

Mais revenons à Eso Malice, depuis ce début d'année où il vient délibérément faire baisser la note de ma page auteur avec de faux pseudos (des copies d'écran là encore le prouvent), nous avons pu mener notre enquête pour l'identifier et nous connaissons maintenant son identité réelle. Serez vous étonné d'apprendre qu'il travaille à la "robotisation de l'enseignement" à Caen ? Et à ce titre, ne peut en rien se prétendre comme émanant d'un courant de pensée "Traditionnel" dont je suis tenante. Ce qu'il respecterait s'il était de bonne foi lorsqu'il prétend défendre "une vraie astrologie". Car il connaitrait ma bonne réputation comme la majorité des astrologues qui en parlent entre eux.

 

Etant donné qu'il n'existe plus "d'autorité" pour la défendre et au vu de ses dévoiements par des individus sans culture et ne connaissant pas vraiment leur sujet, je me présente comme cette dite "autorité" apte à juger de façon tout à la fois impartiale et professionnelle, des productions en astrologie, de leur valeur et de leur intérêt. Certains astrologues sont d'ailleurs d'ores et déjà venus me présenter leur travail pour que je leur fasse de la pub. Car oui, en tout domaine, il existe "des figures respectées" et j'en suis. Personne ne peut en douter bien que ces détracteurs ignorant tout de mon parcours de 30 ans veuillent le faire croire. Ils ne font en cela que démontrer leur ignorance à plus connaisseur qu'eux !

 

DENIS LABOURÉ SERAIT INNOCENT ?

Je doute que ce Denis Labouré soit innocent au vu des attaques qui me sont faites. Il ne serait pas présent sur FB ? Ca m'étonnerait beaucoup étant donné que de nombreux auteurs, dont moi, y sont. Mais il l'est probablement sous une fausse identité. Nous l'avons appelé pour avoir son sentiment sur Eso Malice, il prétend "s'en laver les mains" tandis que ce dernier ne cesse de lui faire de la publicité tout en dénigrant mon travail ? Ce dont nous avons une nouvelle preuve avec ce supposé Mériel, illustre inconnu ? Dont il ne nous parle -de plus- que quelque 30 ans après parution de mon livre. A l'époque, il contestait tout ce que j'enseigne et le voilà bien obligé de "raccrocher les wagons" de ce qui est dorénavant "entré dans les classiques de l'astrologie" grâce à moi. Il ferait sinon vraiment figure d'attardé pour ignorer ce sujet. Idem, il prétend qu'on ne doit parler que de ce qui est "visible". A ce titre, on se demande dès lors pourquoi il nous parle de Pluton, planète "invisible" découverte depuis que des instruments d'optique l'ont permis. Il faudrait être un peu cohérent : où bien l'on s'en tient au septenaire traditionnel d'une vraie "Tradition" qui à l'époque ignorait ces astres, ou bien on se met à la page des derniers développements de l'astrologie dont je suis la principale représentante. Sinon, c'est que l'on fait obligatoirement preuve de malhonnêteté intellectuelle outre l'incohérence.

 

ASTROLOGIE ET UNIVERSITÉ ?

Ce n'est pas, on l'aura compris "le goût du pouvoir" qui m'anime car sinon, j'aurais tout fait pour me faire reconnaître de ces organisations qui prétendent parler au nom des astrologues. J'ai bien à l'inverse préservé mon indépendance et n'ai pas agréé à la volonté d'une Elisabeth Teissier de la réintroduire à l'Université, connaissant "les jeux de pouvoir" qui y ont lieu et les "mandarins" y faisant régner leur doctrine et elle seule. Ca, c'est sans doute mes vies antérieures qui m'ont permis d'en être avertie plus que ne l'était E. Teissier, d'ailleurs, bien que je sois plus jeune qu'elle. En plus de ce que j'ai pu juger du niveau de l'Education Nationale durant ma scolarité où, déjà, j'avais beaucoup à redire. J'ai passé mon bac en 1981. Au terme de 30 ans d'expérience dans le monde astrologique, j'ai pu juger d'un niveau culturel malheureusement très bas dans ce milieu. Maurice Charvet lui-même, lorsqu'il avait reçu un de mes premiers articles m'avaient fait savoir comme il appréciait pour avoir de ne pas devoir corriger mon orthographe ! C'est vous dire...

 

Ceci donc pour dire que le discours des "ennemis de l'astrologie", ne peut fonctionner qu'auprès d'individus peu instruits. Et malheureusement, en France, tout le monde peut se prétendre astrologue après n'avoir lu que 3 livres d'astrologie et n'avoir même pas été jusqu'au bac philo. Je rappelle donc que c'est au moins depuis la création de l'académie des sciences qu'il y a une cabale à l'encontre de cette connaissance bien trop "lumineuse" pour ceux qui veulent maintenir les esprits dans les ténèbres de l'ignorance, d'où l'éviction de cette discipline auparavant enseignée à l'université.

 

Et c'est pire, bien sûr, pour l'astrologie karmique allant à l'encontre du dogme catholique. Non, "l'inquisition" n'a pas disparu, elle s'est réfugiée dans la franc maçonnerie où un impétrant de ma connaissance m'a fait savoir qu'un rituel l'obligeait à prononcer ces mots : "je suis le grand inquisiteur...". Sachant cela, j'ai pu juger d'où émanait la mauvaise foi que j'ai régulièrement pu constater chez certains se disant astrologues, mais qui sont surtout : franc maçon.

 

ASTROLOGUE ? OU FRANC MAÇON ?

Depuis lors, et grâce à internet, nous n'avons cessé d'apprendre l'oeuvre corruptrice de cette dernière, notamment pour sa filière "illuminati" à tendance luciférienne. Ils vous diront que "non, c'est pas vrai" avec la plus totale mauvaise foi car s'ils voulaient savoir la vérité, ils pourraient la trouver sur internet comme toute personne de bonne volonté le peut. Comme on dit : "Tous les franc maçons ne sont pas satanistes, mais tous les satanistes sont franc maçons". Par conséquent, étant donné l'obligation de solidarité avec les frères qui leur est demandée, mêmes s'ils ne le sont pas eux-mêmes, ils sont forcément complices des satanistes de par leur appartenance à cette secte républicaine. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'elle a oeuvré à la défense d'une pensée ésotérique. On peut juger de son oeuvre par le statut jamais défendu de l'astrologie en France, elle n'a fait que contribuer à son délabrement ou à la perversion vers une initiation "noire" et pour finir sataniste ou scientiste luciférienne.

 

De plus, quiconque d'intelligent a fréquenté ces loges ne peut que témoigner de la médiocrité de ses membres. On peut concevoir en effet, qu'en l'absence de tout talent personnel, il puisse y avoir pour les médiocres nécessité du soutien d'une telle organisation pour évoluer dans leur carrière qui n'irait pas bien loin sinon, au vu de leur incompétence. J'ai donc tendance à juger la franc maçonnerie comme un "refuge de médiocres" ne sachant exister par eux-mêmes, faute d'un vrai talent. N'ayant jamais convoité un quelconque poste administratif, pour ma part, je me passe fort bien d'eux et ne leur doit strictement rien, mis à part de sournoises attaques.

 

Je ne les remercie de plus en rien de l'état dans lequel ils ont mis la France en la trahissant. Ici, je parle en simple citoyenne. Mais j'avais déjà pu en juger de par mon statut d'astrologue cultivée. Ils n'ont fait que détruire une France réputée "des lumières" et l'assombrir toujours et davantage par un enseignement tronqué et malhonnête. J'ai d'ailleurs refusé de participer à Baglis.TV bien que sollicitée dès ses débuts pour cela. J'avais été recommandée à Franck Agier en tant qu'astrologue réputée par une de ses relations, car l'homme est sympathique, mais ne connait pas grand chose au sujet et apparemment, ses employés non plus. Je lui avais toutefois proposé ma guidance "d'experte", mais jamais il ne me l'a demandée. Franck Agier a été en tout cas averti de mes réserves. C'est en raison même de son ignorance, que j'ai refusé aux fins de ne pas être mêlée à ces gens et ne pas les cautionner par conséquent. Ils ont en effet toujours eu l'art et la manière de récupérer "des grands noms" pour leur servir de couverture. Etant avertie, il est hors de question que je me prête à ce jeu. Ce n'est pas demain que l'on parviendra à corrompre un Saturne en maison IX, réputé "intègre" et que j'ai au NS.

 

Voilà donc pour resituer mon propos dans un horizon plus vaste car j'entends certains ignorants dire "ah, mais on s'en fout des querelles de chapelle" cela, précisément, sans prendre la mesure que c'est toute "une pensée traditionnelle" qui est menacée par ces scientistes. Non, il n'y a là aucune "querelle de chapelle" dans la mesure où la majorité des astrologues se sont ouverts à mon apport de quelque école qu'il vienne : traditionnelle, humaniste, ou autre. De plus, "l'esprit de chapelle" est tout à fait contraire au caractère "universel" de l'astrologie qui "chapeaute" les connaissances en général. Il n'y a que des menteurs comme Eso Malice pour prétendre que l'Astrologie Traditionnelle s'opposerait à l'Astrologie Karmique alors qu'elle en est le développement, la continuation. Et pour tout dire : l'approfondissement et le perfectionnement en ne se contentant pas de parler de "la persona" sociale, mais en parlant de l'âme et de sa mémoire.

 

Il n'y a donc que "de mauvais esprits" orchestrant délibérément de fausses querelles et des naïfs manipulés prêtant foi à leurs dires mensongers.

 

Présente sur le web depuis 2000, je dirai que c'est surtout 2009 que l'on voit des changements sur le web visant à "effacer" la vérité. Le phénomène des trolls au service de la technodictature n'a donc pas plus de 10 ans, mais d'ores et déjà, je peux juger de ses dégâts, notamment sur wikipédia où l'on a majoritairement de la désinformation émanant en outre de personnes non qualifiées à traiter de ces sujets, mais "payées" pour y semer l'ignorance et leur doctrine scientiste.

 

A L'ATTENTION DES NÉOPHYTES ET DES CURIEUX

Je m'adresse donc aux profanes et néophytes n'étant par définition pas "connaisseur" de ne pas se laisser leurrer par cette fausse idée d'une "querelle de chapelle". L'astrologie karmique par exemple n'est que le perfectionnement de l'astrologie tout court de la connaissance astrologique, et non pas "une branche à part", ni même "une spécialisation". On est astrologue par la connaissance de son sujet, ou bien l'on fait du commerce en se disant tel. Ceci ne devrait pas être confondu car certains récupèrent l'astrologie karmique à laquelle j'ai donné ses "lettres de noblesse" qui a fait sa réputation pour vendre du papier dont je ne me servirai même pas aux toilettes. J'ai publié sur mon groupe récemment une supposée "étude" du genre dont chacun a pu juger pour le comparer avec mon enseignement. Je l'ai trouvée au hasard d'une recherche Google. Ces gens "profitent" d'une bonne réputation que j'ai faite, sans jamais être venus se former sérieusement pour avoir le droit de se prétendre tel. Nous sommes peu d'écoles réputées en France et je le dis et je le rappelle : on ne peut se dire astrologue sans être passé par une de ces écoles. Pour "le profane" c'est le minimum de garantie qu'il puisse exiger avant de solliciter une consultation. En connaissant de toute évidence plus long qu'un Denis Labouré de seulement 6 ans mon aîné, j'éclaire donc ici sur le caractère fallacieux et malhonnête de ses dires et prétentions. Cela, en réponse aux attaques qu'il me fait par biais détourné de ce pseudo Eso Malice.

 

Je suis donc mieux placée que quiconque pour juger de ce charlatanisme et de cette malhonnêteté depuis 30 ans que mon nom et mon oeuvre sont connus et publiés. Elle sont malheureusement trop répandues, mais j'ai pu récemment juger avec Eso Malice que ceci prenait un tour "offensif" par les attaques qui me sont faites.

 

Je livre ici donc l'identité de ce monsieur qui se croit protégé par l'anonymat pour agir sournoisement et perversement. Mon nom, lui est connu et donc il n'est pas normal que le sien ne le soit pas et qu'ils ne signe pas "son oeuvre" de désinformation et de dénigrement autrement que par un pseudo. On apprend donc que ce monsieur travaille à la robotisation de l'enseignement et fait donc clairement parti d'un courant transhumaniste défendant la technologie plutôt que le savoir et la conscience comme je le fais.

Je ne condamne pas certains progrès dus à l'informatisation, je condamne le fait que ce soit fait au détriment de la conscience et que cela vise à la détruire. On sait que bientôt les robots remplaceront les hommes, et de nombreux métiers dits "intellectuels" (justice, médecine, enseignement) seront remplacés par l'intelligence artificielle. Or, d'ores et déjà je constate que l'intelligence artificielle sur facebook est incapable de prendre la mesure de la nuisance et de la malveillance de cet homme (bravo "la justice rendue par intelligence artificielle ! Cet homme peut "voler" mon groupe de 1700 membres et elle vous répond que "ça ne relève pas de sa responsabilité" !). Si j'ai été une des premières à mettre en garde contre cela, il n'en reste pas moins que ce phénomène orchestré par le grand capital poursuit son oeuvre de destruction et que c'est donc à chacun de s'éveiller à ce qu'il faut clairement appeler : UN DANGER.

Comme la majorité des individus cultive plutôt "la paresse intellectuelle" : on aura fait disparaître toute la connaissance et lui-même dans la foulée qu'il n'aura rien vu venir, sinon. Il en faut donc "des comme moi" et encore une fois, ceci va de paire avec une "logique karmique" bien comprise où il existe "un karma d'ignorance".

 

Comme ce monsieur Philippe Cuq, alias Philippe PC, alias Eso Malice non seulement "se cache" comme tout bon criminel pour commettre ses méfaits, mais me harcèle et me fait bloquer sur FB, c'est donc ici que je ferai connaître la véritable identité de ce "nuisible". Ainsi, nous serons à égalité car quoi de plus lâche -et donc méprisable- que d'user d'une fausse identité pour s'en prendre à la réputation d'un auteur connu et dénigrer son oeuvre ?

 

Voilà le faciès simiesque du sieur travaillant à la "robotisation". C'est "signé", non ? https://dane.ac-caen.fr/Philippe-Cuq

 

Car de plus, ses comparses ont eu le culot de parler de mon soleil en XII et "des ennemis secrets" qui lui sont liés comme on le lit dans les vieux bouquins d'astro. On y aurait aussi affaire "aux animaux sauvages", là où la maison VI parlerait des "animaux domestiques". On leur répondra que s'ils avaient vraiment de bonnes références en astrologie, ils sauraient que le Soleil en XII a surtout pour fonction : d'éclairer ce qui est caché (d'où le fait qu'on y trouve de vrais ésotéristes spiritualistes). Voyez l'intérêt de se mettre à la page de l'astrologie du 3ème millénaire ? Ca vous évite de vous faire démasquer par un Soleil en XII en cherchant à lui nuire secrètement et en se croyant à l'abri de l'anonymat... Ah ah ah ! Eso Malice devra donc mesurer le caractère très "practico-pratique" de l'astrologie karmique, comme le font mes lecteurs. Là il apprend de quoi est fait un soleil en XII, mais à ses dépends et tant pis pour lui. Pour ma part, en voyant sa photo, je veux bien admettre qu'il s'agisse "d'un animal sauvage" et fort mal éduqué ;-).

Il illustre quoi qu'il en soit à merveille la phrase d'Einstein prédisant : "je crains le jour où la technologie dépassera les capacités humaines. Le monde risque de voir alors une génération de parfaits imbéciles." Nous y sommes, non ?

Quoi qu'il en soit, voilà chose faite, Eso Malice est démasqué grâce notamment à la solidarité des astrologues dont beaucoup ont eu à se plaindre de lui. Il peut me faire bloquer sur FB avec lequel je soupçonne des complicités, mais comme disait bouddha, 3 choses ne peuvent rester cachées bien longtemps :

Le Soleil, la Lune et la vérité !

 

© Laurence Larzul - Le 11juillet 2019

 

PS : étant donné le climat sévissant sur les réseaux FB occidentaux, j'encourage plutôt tout le monde à me rejoindre sur le site de son concurrent russe, le réseau VK. Me faire constamment bloquer par des Eso Malice sous n'importe quel prétexte, m'en plaindre depuis des mois pour voir qu'ils le laissent continuer de nuire, ça va bien ! Outre ce que l'on sait des accords entre Macron et Zuckenberg pour serrer la vis de la vérité. La dictature est peut être "en marche", mais ce sera sans moi... Je laisse ces âmes basses et sans aucun désir d'élévation (et ne parlons pas de "salut") à leur fange...

Les dieux avec les dieux, les cochons avec les cochons, ainsi, le monde est bien gardé car nous voyons plus clair.

https://vk.com/laurence.larzul

 

 

ERRATUM : après vérification, la publication de l'ouvrage de Jacques Coutela date de 1987. C'est bien ce qu'il me semblait, je l'avais lu avant d'écrire le mien. En revanche, son suicide date bien de 1992, il me semble.

 

 

 

ADDITIF DE NOTRE ENQUÊTE au 4 septembre 2019

Apparemment, Eso Malice sévissait de longue date sur un forum non pas d'astrologie, mais de "voyance" puisque suite à notre recherche, nous avons donc vu qu'il était administrateur du forum "Eso Voyance" dont il a rédigé la charte. Malheureusement, les publications n'y sont pas datées mais selon certaines publications, elles dateraient d'avant 2012.

Je pose la question : ce personnage n'agit-il pas comme un "charlatan" mêlant "voyance" et "astrologie" ce qui pour un astrologue "sérieux" tel que moi, n'a rien à voir, malgré la confusion semée par certains sur ces sujets car c'est "commercial" ?

Je recommande au contraire aux medium de : se former à l'astrologie. Cela comme le dit Aïvanov stipulant qu'il revient à ces derniers de "construire leur mental" la mediumnité étant "passive" et, si elle existe, peut être source aussi d'erreurs ayant de graves conséquences pour ceux qui le consultent. On voit qu'un Eso Malice, lui, ne cherche qu'à "raccoler" sur ces sujets.

Je sais que parmi mes lecteurs, il y a de nombreux voyants faisant un usage professionnel de mes ouvrages. Comme de nombreux thérapeutes, d'ailleurs.

http://eso-voyance.forumgratuit.org/t454-annonce-importante-pour-les-demandes-de-voyance

 

Depuis 2015, où il est venu agresser tout le monde sur facebook, et notamment sur mon groupe en compagnie de Jacques Halbronn, il a ouvert une chaîne Youtube et "vend" un logiciel "Morinus" que l'on trouve gratuitement sur internet.

Il y avait trace de cette "altercation" avant qu'il fasse disparaître mon groupe de 1700 personnes. J'ai déjà eu un échange avec M. Halbronn revendiquant aussi "l'astrologie des anciens" pour lui demander si tant qu'il y était, il ne voudrait pas aussi que j'écrive mes livres à la plume d'oie ? Si "les anciens" encore une fois, avaient un véritable intérêt tandis que même les interprétations données dans ces livres sont tombées en désuétude car sans rapport avec notre monde moderne, elle serait toujours enseignée. Ce n'est pas le cas, loin s'en faut, ces pratiques "d'un autre âge" ont personnellement failli me détourner de l'astrologie lorsque j'ai pu en constater les limites dans mon apprentissage. Ces "ennemis de l'astrologie" ne trouvent donc pas meilleur moyen de nuire à l'astrologie que d'en prôner "une pratique" surranée et inefficiente. J'ai durant mon apprentissage testé : les parts, les étoiles fixes, les profections, les altmutens et quantité "d'aphorismes" dénués de sens pour mettre largement en doute : cette Astrologie Traditionnelle.

Rappelons nous que, de même, la connaissance médicale de cette époque était passablement limitée au regard de nos connaissances actuelles.

 

Vouloir donc l'enseigner, et se positionner "CONTRE" ses développements ultérieurs que sont l'approche humaniste puis karmique, c'est manquer de respect à l'astrologie. Cela revient à vouloir enseigner la médecine de Gallien et "les saignées" à l'heure de la médecine actuelle ! Ou comme déjà dit, vouloir écrire à la plume d'oie à l'heure de l'informatique ! Là, pour le coup, on peut parler de "régression au moyen âge" et si des Denis Labouré et autres "traditionnalistes" étaient "cohérents" encore une fois, ils n'intégreraient : ni les noeuds, ni la Lune Noire, ni Pluton et toutes les planètes dites "transsaturniennes" dans la mesure où les astrologues du passé ignoraient leur existence n'ayant pas les instruments pour les observer. Ce n'est que depuis Gallilée et le perfectionnement "des lunettes" qu'ils ont pu le faire, soit, depuis le 17ème siècle ! Or, l'astrologie est bien plus ancienne puisqu'on peut faire remonter ses sources à la civilisation sumérienne, connue pour ses zigourats d'où l'on observait le ciel. Le 17ème siècle n'était donc "qu'une étape" de l'évolution de notre connaissance, mais en rien, le moyen de l'approcher correctement.

 

C'est à l'heure actuelle où nous sommes libres d'évoquer la réincarnation sans encourir les foudres de l'inquisition que nous pouvons en revisiter les principes et les fondements afin de la perfectionner et lui rendre sa dimension SPIRITUELLE. Là est mon oeuvre, car même parmi d'autres astrologues "karmiques" je suis la seule, avec Pierre Lassalle peut être, à en défendre : les bases occidentales et à rappeler le christianisme d'origine qui, en plus des grecs, admettaient la réincarnation.

 

C'est la raison pour laquelle d'ailleurs, cette astrologie, a réconcilié bien des individus avec une pratique astrologique qui serait, sinon, tombé en désuétude faute de pertinence dans son discours. Ce qui m'est en général reconnu par les vrais astrologues. Et non pas les charlatans du web s'instruisant au gré de leur surf sur le web sans maîtriser et les racines et les développements de l'astrologie.

 

Comme je l'ai dit récemment, donc, je pensais que le web permettrait de mieux faire connaître notre connaissance, mais c'était sans compter avec ces sournoises "infiltrations" visant à la discréditer car la nouvelle stratégie de ces ennemis, est de se "déguiser en astrologue" pour mieux lui nuire de l'intérieur. Je suis très bien placée en effet pour juger d'un Eso Malice dans la mesure où depuis 30 ans, la majorité des astrologues "honnêtes" se sont ouverts à mon travail, tandis qu'il est venu "m'attaquer" sur mon groupe sans autre forme de procès ni de présentation. Et je passe sur l'irrespect de mon enseignement qu'il ne connait de toute évidence pas et son continuel travail à la fois de copie et de dénigrement qui ne permet pas de se tromper sur la volonté de nuire de cet individu agissant sous faux profil. Je n'aurais pas du porter l'affaire en justice si tel n'était pas le cas.

 

La fourberie de cet homme et sa nuisance ne sont plus à prouver, sa prétention à vouloir enseigner l'astrologie ne peut qu'être mise en doute au vu de ce comportement. Il faut plutôt y voir une même volonté de nuire que celle d'un Serge Bret Morel, qui après avoir été membre de la FDAF, s'est fait recruter par les Zétéciens pour la dénigrer. Il faut en effet croire qu'il est plus "rentable" d'être financé par les tenants du scientisme-transhumanisme pour la discréditer !

 

 

Lire la suite