nazisme et occultisme

HÉRITAGE TECHNO-MAGIQUE DES NAZIS : Saturne-Pluton éclairés

 

HÉRITAGE TECHNO-MAGIQUE DES NAZIS : ce que la France doit comprendre

J’ai déjà dit et rappelé ô combien le fait d’être astrologue, et par conséquent davantage du côté de l’ésotérisme que d’une formation universitaire, donnait un autre point de vue sur le monde et fondait un « conspirationnisme à large spectre » comme je le qualifie.

 

Il faut savoir, comme je l’ai déjà dit, que je n’ai pas grand mérite à être devenue astrologue dans la mesure où tous les livres étaient à la maison et que je n’ai eu qu’à m’en instruire. Parmi ces livres, je me souviens d’un intitulé : « Hitler et la Sorcellerie », je ne suis même pas sûre de l’avoir lu. Du moins, son titre, a-t-il été omniprésent dans ma formation intellectuelle et ce, bien avant que j’en sache autant qu’aujourd’hui où l’on parle clairement d’Illuminati et que ceci est entré donc dans l’histoire connue du monde. Ce qui n’était pas le cas à l’époque.

Lisant ensuite C.G. Jung, il évoque clairement la façon dont il avait observé chez ses patients « l’abaissement du niveau de conscience » au moment de la montée du nazisme.

 

LE TOUR DE FORCE DES ILLUMINATIS

Le tour de force des illuminatis a bel et bien consisté tout d’abord à « éliminer » l’astrologie comme « science mère » et « part d’âme » de la science officielle et ce : dès la création de l’académie des sciences. Voilà pourquoi je dis et rappelle qu’étant astrologue, on ne peut être que conspirationniste car c’est une première attaque à cette discipline dont ne peut être conscient qu’un astrologue vraiment empreint de véritable « Tradition » comme je le suis. Tradition notamment médicale puisque Hippocrate enseignait que « nul ne peut se dire médecin sans connaître l’astrologie ».

C’est donc à dessein que je parle de « sciences mères » concernant l’évolution humaine, car si nous avons des résidus d’alchimie dans la chimie actuelle, d’astrologie, de moins en moins, cette dernière s’étant de plus en plus affranchie de l’astrophysique. Suite à une émission radio, j’ai pu constater d’ailleurs comme les astrophysiciens actuels démentent avec virulence l’origine de la science astronomique jointe à l’astrologie jusqu’à la renier éhontément. J’en ai aussi conclu à un endoctrinement car sinon : pourquoi tant de haine ? Cet homme de plus revendiquait le fait d’être mieux payé que des astrologues simplement en aidant à l’installation de satellites ! Certes, aucun astrologue par contre n’est payé pour faire ce qu’il fait, à part peut être ceux qui l’attaquent, tout en prétendant en être (je vise le troll et autres zététiciens).

Force est de constater quoi qu’il en soit, que personne n’évoque « la magie » à l’origine de la connaissance scientifique.

Il est beaucoup plus commun d’observer une dénonciation de « l’esprit magique » qui s’opposerait à la doctrine scientifique.

Nos esprits français, on le notera, ont été formés (ou déformés) au rationalisme cartésien jusqu’à le séparer complètement de son origine, par le biais notamment d’une philosophie déconnectée des vraies racines ésotériques de la connaissance. On le voit via les faux épistémologues dont j’ai déjà parlé. Ceci est : un endoctrinement historique.

 

RETOUR OBLIGATOIRE A UNE PENSÉE ÉSOTÉRIQUE

On observe dans le new age bien des esprits se revendiquer de « la science » sans rappeler que ses concepts actuels sont directement issus de cette tradition magico-ésotérique, cela, précisément, faute de culture appropriée en ce domaine puisque par définition, l’ésotérisme a été « caché » à la pensée commune de la société « scientifisée » après avoir été « christianisée » (cf l’histoire des Jésuites déjà évoquée)..

Si je passe les 2 vidéos ci-dessous, c’est pour donner un caractère « concret » à cette réalité. Tout le monde sait ce que veut dire « secret défense » et donc la part occultée au public de l’histoire.

 

EFFET MANDELA ?

Hier, je m’instruisais de ce qu’il est convenu, apparemment depuis 2005, d’appeler « l’effet Mandela », à savoir : ce qui était imprimé dans notre mémoire, mais qui semble avoir « disparu » de leur quotidien pour les observateurs. Vous pourrez vous informer davantage sur cela via Youtube en entrant ce mot-clé dans son moteur de recherche. C’est selon ceux qui en parlent, jusqu’à la bible qui n’est plus la même qu’auparavant.

C’est donc une autre preuve du caractère très « relatif » d’un réel qui peut être modifié, cela, à condition d’être conscient de notre pouvoir spirituel. Je passe donc ces infos en ce jour de Pleine Lune où j’invite à méditer pour ré-orienter notre futur, car les infos présentes, en rendant leur véritable place aux « influences occultes » doivent surtout permettre de savoir que c’est en raison de NOTRE INCONSCIENCE que nous lui sommes vulnérables.

Ceci donc pour éclairer encore davantage la conjonction Saturne-Pluton dans ses sources de manipulations. Ce « réel » est là pour conditionner vos esprits, et c’est à vous de le déconditionner en prenant le maximum de hauteur qu’il vous est possible pour ne pas être soumis à ces influences toxiques. De simples « forces de l’ordre » leur sont nécessairement soumises, vu leur vocation à servir et défendre le pouvoir. Mais ce n’est pas le cas de la masse des hommes qui n’a pas cette vocation, a priori.

 

UNE SEULE VERSION DE L’HISTOIRE ?

On vous a convaincu qu’il n’existait qu’une réalité et qu’une seule : version de l’histoire. Celle où l’on aurait éliminé l’humain pour lui substituer une technologie. Un tel endoctrinement n’est possible que pour ceux qui ignorent les véritables lois spirituelles, lesquelles étaient enseignées par la Tradition et l’authentique spiritualité, laquelle n’a jamais dissocié la science de la conscience..

C’était bel et bien cela, la finalité des Illuminatis : vous déposséder de votre pouvoir spirituel par une vision entièrement matérialiste des choses.

A l’occasion de cette Pleine Lune, il est donc question de redonner « au réel » son véritable statut, à savoir : une création de l’Esprit Saint. Et non pas une création démoniaque.

L’esprit ne peut être dit « Saint » que s’il intègre cette véritable vision des choses ne dissociant pas la science de la spiritualité. C’est bien cette première « fracture » divisant ces deux domaines qui est selon moi à l’origine de la déviation du cours de l’histoire du monde.

Lorsqu’on est vraiment « spirituel » : on sait que l’homme est un agent du divin et que c’est sa conscience qui en est le vecteur. Tout à l’inverse, l’occultation de sa conscience devient le vecteur des forces obscures.

 

D’où, la vocation de mon école à défendre : LA CONSCIENCE HUMAINE.

 

C’est aussi la raison pour laquelle j’ai rappelé récemment, le mensonge mondial contre le tabac. Car si les esprits ont été vulnérables à cette propagande. Les esprits peuvent à mon avis se « libérer » en rétablissant la vérité sur ce sujet. Un mensonge parti devrait pouvoir libérer de tous les autres.

Comme disait Goebbels : « matraquez mille fois un mensonge : il devient une vérité ». C’est donc bien « votre conscience » polluée de mensonges qui génère une réalité tronquée qui n’est pas LA RÉALITÉ que vous voulez voir advenir. Se libérer de ce mensonge, doit permettre de se libérer de tous les autres.

 

DISSONANCE COGNITIVE DE L'ACCÈS A LA VÉRITÉ

On parle actuellement de "dissonance cognitive" à propos des symptomes de celui qui s'ouvre à la vérité. J'ai pour ma part cheminé en suivant "la docte ignorance" de Nicolas de Cues considérant très tôt pour évident : l'impossibilité d'avoir lu tous les livres de sorte à tout savoir. C'est une impossibilité très "matérielle" si l'on considère le temps imparti à une vie humaine et le nombre de livres écrits. Et ceci est : du bon sens.

On peut donc considérer que c'est : la conscience de notre ignorance qui est le terrain d'une véritable "science".

 

De par ma propre expérience spirituelle, je sais que ce n'est pas tant le plan astral que le plan mental qui doit être "nettoyé". Si des émotions perverses vous viennent, c'est bien en raison des fausses vérités que l'on vous force à intégrer. Voilà pourquoi j'ai récemment reparlé du Zoroastrisme qui a aussi influencé mon parcours, en plus de mes sources chrétiennes. J'avais suite à la lecture de l'Avesta appris à "prier Agni de me donner la bonne pensée". Car oui, s'il existe selon cette tradition "une bonne pensée" venue du feu cosmique d'Agni, c'est qu'il en existe une autre qui est aussi et bel et bien "une pensée", mais voilà, il s'agit d'une mauvaise pensée inspirée par Arhiman.

En rappelant que la vérité est Une et qu'il ne tient qu'à vous de faire le lien entre la Pentecôte chrétienne, et le "feu d'Agni"... Car là sont les sources.

Et j'affirme de mon point de vue qu'il est tout à fait pitoyable de voir des catholiques nier toute "magie" tandis que ceci est couramment pratiqué dans les pays du magreb. Là est bien encore : un fossé culturel créé de toute pièce par le catholicisme illuminati. Et ceci rend la majorité des catholiques particulièrement vulnérable à cela. J'ai toujours recommandé "d'élever le niveau du débat" pour éviter de céder à des conflits inutiles et je considère plus que jamais que cette PL doit en être l'occasion.

Bon visionnage et encore une fois : que l’Esprit Saint soit avec vous ! (et non pas la psychopathologie). Et que la paix soit avec vous...

 

© Laurence Larzul – Le 10 janvier 2020

 

VIDÉO À VOIR CE JOUR :

 

NAZISME ET EXTRATERRESTRES

 

USAGE D'ARMES PSYCHOTRONIQUES

On verra ici évoqué le Luxembourg. J'ai eu vent pour ma part d'un financier français du Luxembourg ayant clairement "pactisé" ayant écrit dans une lettre faire "tout le mal qu'il pouvait", selon sa soeur qui était tombé dessus... Le pauvre est mort d'une maladie des reins qui l'a conduit à sauter par une fenêtre ! Voilà ce que j'en sais depuis mon petit bout de lucarne, c'est à dire : mon entourage, et non pas de seules lectures. J'ai vu ce même entourage capable de démentir cette information, ce qui permet surtout de juger ce que veut dire "un éclair de lucidité"... Pour beaucoup, ce ne sont en effet que "des éclairs" vite refoulés car en réalité, inaudibles et indicibles à l'homme commun qui ne veut pas entendre parler de ces choses. Et pourtant, ce n'est qu'en les faisant savoir que l'on aide les consciences à : COMPRENDRE. Ce qui ne veut en rien dire : excuser.

Cela permet de connaître son véritable ennemi car à l'heure actuelle où l'on sème délibérément la confusion, il importe : DE NE PAS SE TROMPER D'ENNEMI. Ce sont donc surtout ceux qui ont élevé leur niveau de conscience par une authentique spiritualité qui peuvent et doivent savoir ces choses. La conscience du mal ne doit avoir pour fin que d'accroître et renforcer notre volonté de bien...

 

 

Guerre froide et contrôle mental : c'est effectivement contraire à toute éthique et par conséquent, luciférien